Baiser forcé sur Jennifer Hermoso : la FIFA enquête

La Fédération internationale de football (FIFA) a confirmé jeudi l'ouverture d'une procédure disciplinaire à l'encontre de Luis Rubiales. Le président de la Fédération espagnole de football se retrouve dans la tourmente après un baiser forcé sur Jennifer Hermoso en marge de la finale de la Coupe du monde.

Baiser forcé sur Jennifer Hermoso

Quelques jours après une sortie maladroite de Gianni Infantino sur les combats du football féminin, la FIFA a décidé de s'attaquer ouvertement au dossier Rubiales. Au centre de nombreuses critiques après un baiser forcé arraché à Jennifer Hermoso après le sacre de l'Espagne à la Coupe du monde, le président de la Fédération espagnole va devoir répondre de son geste auprès de l'instance internationale. Via un communiqué partagé ce jeudi, la FIFA a confirmé l'ouverture d'une procédure contre le dirigeant ibérique.

ADVERTISEMENT

"La Commission de Discipline de la FIFA a informé ce jour M. Luis Rubiales, président de la Fédération Espagnole de Football (RFEF), qu’une procédure disciplinaire a été ouverte à son encontre pour les faits qui se sont déroulés le 20 août 2023, au terme de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA", a indiqué l'organe dirigeant du football mondial.

Rubiales poussé à la démission ?

En attendant de savoir quelle suite donnera l'instance présidée par Gianni Infantino, Luis Rubiales va déjà devoir répondre de ses actes en Espagne où les critiques se sont multipliées contre lui de la part d'acteur du football ou même de la part de membres du gouvernement. Directement pris à partie par 'Jenni' Hermoso pour son geste déplacé, le patron de la RFEF va tenter de se défendre vendredi lors d'une assemblée extraordinaire. Plusieurs personnalités exigent même sa démission.

ADVERTISEMENT

"Ces faits pourraient constituer une violation des alinéas 1 et 2 de l’article 13 du Code disciplinaire de la FIFA, a enchaîné la Fédération international dans son comuniqué. La Commission de Discipline de la FIFA ne fournira aucune information supplémentaire concernant cette procédure disciplinaire avant d’avoir rendu une décision finale." Et l'institution basée Zurich de conclure: "La FIFA réitère son engagement absolu pour le respect de l'intégrité de toutes et tous, et condamne donc fermement tout comportement allant à l'encontre de cette valeur."

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT