Benzema traite Deschamps de 'menteur'

Depuis la fin du Mondial, le calme semblait être revenu concernant l'épisode du départ de Karim Benzema du Qatar sur une blessure. Mais les propos de Didier Deschamps ont subitement remis le feu, poussant le Ballon d'Or à une incroyable sortie nocturne sur les réseaux sociaux.

Benzema

Silencieux depuis la finale de la Coupe du Monde perdue en décembre dernier face à l’Argentine, Didier Deschamps a laissé passer quelques mois avant de s’exprimer. Il est vrai que durant ce laps de temps, le sélectionneur de l’équipe de France, prolongé jusqu’en 2026 par le président de la Fédération Française de Football, a vu ce dernier se faire expulser de son poste.

ADVERTISEMENT

Une fois tout cela digéré, l’entraîneur des Bleus a donc voulu parler de tout cela, mais également d’autres dossiers et bien évidemment du cas Karim Benzema, lequel a annoncé sa retraite internationale au lendemain de la fin de la Coupe du Monde. Pour Didier Deschamps, qui a confirmé le choix de l’attaquant du Real Madrid et des Bleus, c’est évidemment un regret, mais c’est un choix qu’il respecte.

Et revenant sur la séquence qui a abouti au départ de KB9 du Qatar, le samedi 19 novembre après des examens médicaux, DD a donné sa version des faits, mais visiblement Karim Benzema était à l’affût et sa réponse a été foudroyante.

Pour Didier Deschamps, et contrairement à ce que certains avaient dit, il n’y a pas eu une volonté d’exfiltrer le Ballon d’Or 2022 des Bleus avant même le début de la Coupe du Monde. Et en aucun cas ce départ de Karim Benzema n’a suscité un soulagement pour certains internationaux français.

ADVERTISEMENT

« Quand Karim s’est blessé, notre médecin l’a accompagné à la clinique Aspetar pour passer une IRM. Karim a transmis les résultats à quelqu’un qui le suit à Madrid et qui lui a également donné un avis. Quand il est rentré à l’hôtel, il était déjà plus de minuit. J’ai rejoint Karim dans sa chambre avec notre docteur qui était venu me faire le compte rendu de l’IRM (...) Il me dit : C’est mort. Le diagnostic de notre médecin rejoint celui qu’on lui a donné à Madrid. Au mieux, son retour à l’entraînement ne pouvait pas intervenir avant le 10 décembre. Dans sa communication sur son réseau social, il fait part de sa déception de devoir renoncer, mais justifie ce choix par son souci de penser à l’équipe. On est restés ensemble une vingtaine de minutes (...) Aucun joueur ne s’est réjoui de son départ comme j’ai pu l’entendre ou le lire. Karim le sait aussi. Je ne sais pas qui colporte pareilles rumeurs. Ce n’est même plus de la polémique, c’est de la malveillance (...) Je l’ai recontacté plus récemment par rapport aux exigences administratives des préconvocations. Je voulais connaître sa position. Il m’a confirmé sa décision d’arrêter sa carrière internationale. Ne me demandez pas ses arguments. Il lui appartiendra de les communiquer ou pas », explique, dans Le Parisien, Didier Deschamps, qui précise que l’attaquant français du Real Madrid a été invité pour le match France - Pays-Bas du 24 mars prochain au Stade de France lors duquel un hommage sera rendu aux récents retraités internationaux.

Mais visiblement, il y a peu de chances que Karim Benzema vienne compte tenu de l’intervention de ce dernier suite au propos de Didier Deschamps.

En effet, fidèle à ses habitudes, Karim Benzema est intervenu sur son compte Instagram pour répondre au sélectionneur de l’équipe de France. Et cette fois il n’a pas fait dans le mystère. Citant les propos de Didier Deschamps, KB9 a lancé un « mais quelle audace » illustrant son message avec une tête de clown. Et comme si cela ne suffisait pas, il a ensuite lancé un « Sacré Didier, bonne nuit », avec une vidéo de Ritchie, star des réseaux sociaux avec son ami Golo, lequel répète « menteur, oui toi tu mens, toi t’es un menteur, un grand menteur ». Cette fois, Karim Benzema n’a pas utilisé un intermédiaire pour dire tout le mal qu’il pensait de Didier Deschamps, le buteur madrilène, actuellement dans le dur avec son club, rouvrant les vannes de cette histoire infernale.

Sur les réseaux sociaux, cela a forcément remis de l’huile sur le feu, même si tout cela appartient au passé, et les commentaires sur la réponse de Karim Benzema ne sont pas tous tendres. « Je trouve que Deschamps avait raison de ne pas le retenir, ce mec est capable de vampiriser un groupe avec ses comportements de caïd ! Bon débarras », « Ni le courage ni la répartie de donner une réponse concrète! Directement des insultes, afin que les ados limités des réseaux sociaux soient satisfaits d’avoir du clash de bas étage. Si c’est un mensonge comme il le dit, qu’il la donne cette vérité, mais quelque chose me dit que ça l’arrange bien de ne pas avoir à la dire. Il n’aurait jamais dû revenir en premier lieu, ce genre de comportements il en a été coupable tout au long de sa carrière… », « Benzema est un grand joueur, pas un grand communicant. On ne sait jamais où il veut en venir. Il utilise les réseaux sociaux pour semer le doute, le flou. Il dit sans dire. C'est totalement immature. Qu'il dise clairement les choses ». Nul doute que Didier Deschamps ne remettra pas un euro dans la machine à clash avec un Karim Benzema qui n’a toujours pas réellement fait connaître sa vision des choses de manière très claire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dr Babacar Niang de la Clinique Suma est libre

Dr Babacar Niang de la Clinique Suma est libre

Circulation du BRT : Mansour Faye fixe une date

Circulation du BRT : Mansour Faye fixe une date

Récusation du juge par Sonko : la Cour suprême a tranché

Récusation du juge par Sonko : la Cour suprême a tranché

3e mandat de Macky : l'avis tranché du Quai d'Orsay

3e mandat de Macky : l'avis tranché du Quai d'Orsay

Yewwi dans la rue le 29 mars et le 3 avril 2023

Yewwi dans la rue le 29 mars et le 3 avril 2023

Sénégal : les dessous de la pénurie du sucre

Sénégal : les dessous de la pénurie du sucre

Quatre objets que tout le monde appréciait dans les années 90

Quatre objets que tout le monde appréciait dans les années 90

Une plainte annoncée contre TikTok au Sénégal

Une plainte annoncée contre TikTok au Sénégal

Grippe aviaire au Sénégal :  11.400 poulets abattus

Grippe aviaire au Sénégal : 11.400 poulets abattus

ADVERTISEMENT