Fair-play :Cristiano Ronaldo obtient un penalty avec Al-Nassr et le fait annuler

Cristiano Ronaldo s’est illustré d’un geste plein de fair-play, lundi 27 novembre, dans un match de Ligue des champions asiatique entre Al-Nassr et le club iranien de Persepolis (0-0). Dès les premières secondes de la partie, le Portugais a obtenu un penalty qui n’avait pas lieu d’être sifflé, et l’a fait annuler par l’arbitre.

Ronaldo-Al-Nassr

Dans le match opposant son équipe Al Nassr à Persépolis en Ligue des champions asiatique, le ballon s’est retrouvé dans les pieds de l'attaquant Cristiano Ronaldo . Le joueur portugais est tombé au sol après une apparente collision avec un défenseur.

ADVERTISEMENT

L’arbitre a ensuite accordé un penalty face aux protestations persistantes des joueurs de Persépolis. Au même moment, Ronaldo s’est levé et s’est adressé à l’arbitre pour admettre qu’il ne s’agissait pas d’un penalty. Le pénalty avait déjà été sifflé par l’arbitre malgré l’acte de sincère de l'attaquant .Finalement, c'est le VAR qui a annulé la décision arbitrale et à donné raison à Cristiano Ronaldo.

Ceci n'est pas la première fois que ce genre de geste se passe dans le monde du football. Mais, cela peut la première pour la star portugaise .Il y a eu pas mal de cas similaire à celui de Cristiano dans lesquels un joueur a été honnête avec l’arbitre et a avoué qu’il n’y avait pas eu de penalty. Le cas le plus mémorable est celui de Miroslav Klose avec la Lazio , qui a ensuite été applaudi par ses propres adversaires venus le remercier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT