Génération foot et l'affaire des photos nues de son manager envoyées à son amant

L'académie Génération foot est dans la tourmente, éclaboussée par une affaire de sextape dans laquelle est impliqué son manager, Olivier Perrin.

Academie Generation Foot

Ancien pensionnaire de Génération foot, Mor Talla Seck a été cueilli par la Division spéciale de cybersécurité (DSC) et mis à la disposition du parquet hier pour une rocambolesque affaire de chantage sur des photos compromettantes.

ADVERTISEMENT

La victime présumée; Olivier Perrin manager de l'Académie Génération Foot entre 2013 et 2018, puis juillet 2018. Ce dernier a d'ailleurs été discrètement rapatrié en France.

Selon les informations de Libération, Mor Talla Seck a connu Olivier Perrin en 2018, via Facebook.

Croyant que Seck avait des penchants homosexuels, Perrin lui a envoyé une photo de son visage et de son postérieur avant de lui proposer, «en toute discrétion», d’être son partenaire sexuel.

Mais, c’est le début d’une aventure cauchemardesque pour ce responsable de «Génération Foot».

ADVERTISEMENT

Car, avec les photos compromettantes de Perrin par devers lui, Mor Talla Seck commençait à menacer celui-ci, si toutefois il ne lui envoyait pas de l’argent.

Las des appels répétés de son «ami», qui s’était entretemps établi au Maroc, Perrin s’en est ouvert à d’autres responsables de «Génération Foot» tels que le coach Assane Top et le patron, Mady Touré, qui ont tenté de «dissuader» le mis en cause. En vain !

Mais, Seck finira par être cueilli par les éléments de la Division spéciale de cyber sécurité (DSC), selon toujours Libération.

«J’étais ivre», a déclaré Olivier Perrin, dans sa déposition. Pour sa part, Seck, entendu sous le régime de la garde-à-vue, a reconnu les faits de chantage et d’extorsion de fonds à l'encontre du plaignant.

Il a également déclaré aux enquêteurs avoir fait la connaissance d’un journaliste sportif qui lui a promis de l’appuyer dans son «combat».

Interrogé par les enquêteurs, Mady Touré a soutenu effectivement avoir été informé par Perin du chantage dont il était victime. Sur ce, dit-il, il a eu une conversation avec Mor Talla Seck qu’il a dissuadé de continuer son activité délictuelle ; avant de préciser qu’il soutenait financièrement Mor Talla Seck par l'envoi de petites sommes à sa demande.

Toujours prenant cette générosité de sa part comme un droit, soutient-il, Mor Talla s'est mis à le harceler par des appels intempestifs pour réclamer encore plus de fonds; ce à quoi il a répondu par une sommation interpellative, d'après ses dires.

Mieux ou pire, Mady Touré a été contacté par Mor Talla Seck qui l'informait des données compromettantes du sieur Perrin dont il détenait.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT