Suspension des 'Face to Face' : le CNG a tranché

Le Comité National de Gestion de la Lutte (CNG) avait suspendu temporairement les cérémonies de face à face à la suite des violences récentes qui se sont produites lors de ces événements.

Lutte-bombardier-Balla-Gaye-2-Sénégal

Le Comité national de gestion de la lutte (Cng) avait convié les acteurs de la lutte en ce début de semaine pour des échanges sur les stratégies à mettre en place pour une meilleure organisation des cérémonies de face à face.

ADVERTISEMENT

Après deux tours d’horloge de discussions animées où la contradiction a été au rendez-vous, le président du Cng a décidé d’autoriser à nouveau les face-à-face mais avec des conditions bien précises.

Outre le respect de l’heure, il n’y aura plus d’accompagnants des lutteurs lors des face-à-face qui seront exclusivement réservés aux protagonistes, à leurs managers et aux entraineurs. «Il faut respecter l’avenant signé auprès du Cng.

Les textes du Cng sont clairs et disent que les face-à-face doivent démarrer à 18h mais ce que l’on constate, c’est qu’ils démarrent à 22h pour finir au-delà d’1h du matin. C’est vous les promoteurs qui signez avec les télévisions pour la diffusion des face-à-face.

"Lors d’un face-à-face à Sorano, j’ai pu constater par moi-même les désagréments dus au retard. Les lutteurs sont arrivés à minuit et ce n’est pas normal. Nous n’avons pas interdit les face-à-face sans raison. Mais nous l’avons fait pour que les acteurs reprennent conscience des problèmes de la lutte. Nous allons permettre à nouveau l’organisation des face-à-face mais à condition qu’il n’y ait pas d’accompagnants. Seuls les lutteurs, leurs managers et peut-être leurs entraineurs seront concernés par les face-à-face», a déclaré Bira Sène devant toutes les composantes de la lutte représentées à cette réunion.

ADVERTISEMENT

"Nous sommes un démembrement du ministère. Le pays est organisé donc nous ne pouvons pas faire exception. C’est à nous de faire des efforts", a ajouté le président du Cng qui n’a pas mâché ses mots. Enfin le successeur de Docteur Alioune Sarr a promis que des sanctions disciplinaires seront infligées à tout contrevenant qu’il soit lutteur, manager ou promoteur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT