Les judokas expulsés du dojo national

Le judo sénégalais risque de se retrouver à la rue, si aucune solution n’est trouvée.

DOJO

Les judokas sénégalais sont sommés de quitter le dojo national Amara Dabo. Ils sont menacés d’expulsion par la Société nationale de gestion du patrimoine de l'État, rapporte Enquête. Mais la Fédération sénégalaise de judo et disciplines associées (FSJDA) espère une meilleure issue dans cette affaire.

ADVERTISEMENT

‘’Nous avons rencontré le ministre Yankhoba Diatara, qui nous a reçus avec l’ensemble de son cabinet. Nous avons échangé de manière responsable. Nous étions trois présidents de fédération, Babacar Mactar Wade, El Hadj Dia et moi-même, avec notre vice-présidente Nafy Guèye et le plus gradé au Sénégal Seydou Nourou Touré. Celui-ci lui a dit : ‘Monsieur le Ministre, le judo n’a pas sa place dans la rue.’ Il nous a promis de chercher des solutions avec ses collègues. Nous sommes à cette situation d’attente’’, a expliqué le président de la FSJDA, samedi, lors d’une journée de réflexion sur l’avenir du judo.

En attendant de connaitre leur sort, les dirigeants du judo sénégalais plaident pour que cette décision de les déguerpir soit abandonnée. ‘’Nous sommes là depuis 1973. C’est dans ce temple, qui a traversé des générations et des générations, que les premiers licenciés de 1958 se sont entrainés. Quand vous passez la ceinture noire, c’est homologué partout dans le monde, parce que c’est le dojo national. Tous les experts sont passés par ici. Nous avons formé beaucoup d’Africains. C’est pour cela qu’on l’a baptisé dojo Amara Dabo, le père du judo sénégalais’’, a déclaré le président Ababacar Ngom.

Pour tout cela, il exhorte les autorités étatiques à renoncer à l’expulsion des judokas. ‘’Ici, c’est le mini judoka jusqu’au vétéran. Le dojo national, siège qui unit l’ensemble du judo national. Nous avons besoin de ce temple. Qu’il nous le laisse pour qu’on puisse travailler. C’est un endroit magnifique, un musée. On ne peut pas le détruire du jour au lendemain’’.

Le directeur des Équipes nationales a même exigé l’érection d’un dojo moderne. ‘’Je demande à l’État du Sénégal de nous laisser notre dojo. On en a besoin. On mérite qu’on nous construise un autre mieux que celui-là. Il y a la gendarmerie nationale qu’on a démolie et qu’on est en train de construire un grand état-major qui est presque prêt. La Direction des Archives nationales aussi doit se déplacer ; c’est sûr que l’État ne va les mettre dehors. Il va les loger quelque part. On ne doit pas laisser en rade le dojo national. Il est grand temps qu’on ait notre temple du judo national’’, a insisté Abdou Karim Seck.

Installé à la tête du judo sénégalais depuis quelques mois, l’actuel président de la FSJDA veut donner une nouvelle impulsion à la discipline. Cette rencontre a permis aux judokas de réfléchir sur les perspectives de développement de leur sport.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Famille sénégalaise tuée à Denver : un suspect condamné

Famille sénégalaise tuée à Denver : un suspect condamné

ADVERTISEMENT