Covidgate : un masque était vendu 2874 FCFA

Les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) ont découvert des surfacturations sur la vente des masques lors de la pandémie du Covid.

Masques Covid

Des « fautes de gestion » et des « infractions pénales » ont été commises en pleine pandémie de Covid-19 au Sénégal. La Division des investigations criminelles (Dic) en charge de l'enquête sur les fonds Covid ont fait une découverte concernant la société CSH Garments.

En effet, cette entreprise appartenant à des chinois s’est vu attribuer un marché de 1.394.000.000 Fcfa pour 485.000 masques. En clair un masque a été vendu à…2.874,226 Fcfa , informe le journal Libération. C’est cette sur facturation qui a poussé les enquêteurs à entendre M.A. Sarr, directeur des ressources humaines de Csh Garments. Et ce dernier fait une révélation détonnant aux policiers.

D’après lui, « les dirigeants de la société seraient de nationalité chinoise. Et après l’octroi du marché suivi du paiement, ils ont « quitté le territoire national sans l’avisé », explique la même source.

Deux Dages déchargés

Plusieurs Dages ont été épinglés dans la gestion des fonds Covid. Mais deux Directeurs de l'Administration générale et de l'Equipement ont été déchargés par les enquêteurs de la DIC. Selon Libération, il s'agit de Léonce Nzally qui était à l’époque Dage du ministère de la Culture et de la Communication.

ADVERTISEMENT

L’enquête a conclu que les fonds alloués au ministère de la Culture et de la Communication ont été bien distribués aux sous-comités conformément aux cahiers de charges. L’absence de justificatifs notée par la cour decoule d’un retard dans la transmission imputable au sous-comité Omarts et Resus, d’après les policiers.

Pour le ministère de la Jeunesse, le Dage, Mamadou Sène, produit des pièces justificatifs concernant des dépenses de 41,217 millions de FCFA indexées à par la cour des comptes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Migration irrégulière : 164 personnes dont 11 femmes et 8 mineurs interceptées

Migration irrégulière : 164 personnes dont 11 femmes et 8 mineurs interceptées

Souleymane Diallo, Expert Urbaniste : le littoral doit être différencié  du domaine publique maritime

Souleymane Diallo, Expert Urbaniste : "le littoral doit être différencié du domaine publique maritime"

Migration irrégulière: 131 migrants sénégalais rapatriés du Maroc mardi prochain

Migration irrégulière: 131 migrants sénégalais rapatriés du Maroc mardi prochain

Tentative d’entrer illégalement en Australie : 5 Sénégalais arrêtés

Tentative d’entrer illégalement en Australie : 5 Sénégalais arrêtés

Ziguinchor: un médecin acquitté après 1 an de détention pour viol !

Ziguinchor: un médecin acquitté après 1 an de détention pour viol !

Burkina: rassemblement de soutien au capitaine Ibrahim Traoré après des de tirs...

Burkina: rassemblement de soutien au capitaine Ibrahim Traoré après des de tirs...

Marsassoum : mort tragique d'un professeur d'EPS !

Marsassoum : mort tragique d'un professeur d'EPS !

Trafic de cocaïne : gros rebondissement dans l'affaire du fils de Idrissa Seck

Trafic de cocaïne : gros rebondissement dans l'affaire du fils de Idrissa Seck

Des nouvelles de Lac 2 en prison

Des nouvelles de Lac 2 en prison

ADVERTISEMENT