Masse monétaire : près de 8400 milliards de FCFA circulent au Sénégal

A fin décembre 2022, la situation estimée des institutions de dépôts, comparée à celle de la fin du mois précédent, fait ressortir une expansion de la masse monétaire.

Franc CFA

La Direction de la prévision des études économiques (DPEE) a rendu publique une évaluation de la situation économique au Sénégal. ll en ressort une expansion de la masse monétaire qui a progressé de 448,4 milliards, en variation mensuelle, pour atteindre 8966 milliards FCFA, à fin décembre 2022.

Cette évolution est perceptible, d’une part, à travers les dépôts transférables qui ont augmenté de 348,5 milliards pour s’établir à 4465,6 milliards et, d’autre part, la circulation fiduciaire (billets et pièces hors banque) qui a augmenté de 96,3 milliards pour ressortir à 2144 milliards, à fin décembre 2022.

Quant aux autres dépôts inclus dans la masse monétaire, ils se sont fixés à 2356,5 milliards, augmentant ainsi de 3,7 milliards. Sur un an, la liquidité globale de l’économie est en expansion de 1590,8 milliards ou 21,6%, à fin décembre 2022.

Hausse des actifs extérieurs nets à fin décembre 2022

ADVERTISEMENT

A fin décembre 2022, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts se sont situés à 1960,3 milliards, en hausse de 10,5 milliards ou 0,5% par rapport à la fin du mois précédent. Cette situation est imputable aux banques primaires qui ont enregistré une hausse de 42,6 milliards de leurs actifs extérieurs nets pour s’établir à 859,6 milliards. S’agissant de la Banque centrale, sa position extérieure nette s’est dégradée de 32,2 milliards (1100,7 milliards), à fin décembre 2022. Comparativement à fin décembre 2021, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts ont diminué de 62,2 milliards ou 3,1%, à fin décembre 2022.

Renforcement de l’encours des créances intérieures nettes

L’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 595,8 milliards, entre fin novembre et fin décembre 2022, pour se chiffrer à 8948,2 milliards, du fait des créances nettes sur l’Administration centrale (+370,2 milliards) qui se sont situées à 2811,7 milliards. Pour leur part, les créances sur l’économie sont ressorties en hausse de 225,6 milliards, en variation mensuelle, pour s’établir à 6136,4 milliards, à fin décembre 2022. En glissement annuel, l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 1980,3 milliards ou 28,4%, à fin décembre 2022.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison

"Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison"

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

ADVERTISEMENT