Wave réclame 2 milliards FCFA à Postefinances

La Fintech Wave a trainé en justice la société Postefinances à qui elle réclame une dette de 2,019 milliards FCFA.

Wave et Postefinances

Wave mobile Finances SA a assigné devant le tribunal de Commerce, Postefinances, en paiement de la somme de plus de 2 milliards FCFA. Le montant réclamé résulte des avoirs que la société Postefinances doit à Wave depuis le 12 avril 2022, outre les intérêts et les frais et celle de 50 millions FCFA à titre de dommages et intérêts pour résistance abusive.

D'après Libération qui donne la nouvelle, Postefinances a sollicité, à titre reconventionnel, une expertise pour faire l'analyse de la situation comptable entre les parties dans le cadre de l'exécution de la convention de partenariat signée entre elle le 25 août 2020.

Que s'est-il passé ? Wave a exposé dans son exploit introductif d'instance et dans ses écritures que par correspondance du 24 novembre 2020, elle avait demandé à Postefinances l'ouverture d'un compte entreprise dans les livres de cette dernière en lui transmettant les noms des signataires, les statuts de la société, son Régis de commerce et son Ninéa.

A la date du 29 juillet 2021, suite à une réunion entre leurs équipes, Wave et Postefinances, ils se sont accordés sur le transfert du solde positif dudit compte de la demanderesse ouvert dans les livres de Postefinances d'un montant de plus de près de 2 milliards FCFA, sur le compte bancaire désigné par Wave.

ADVERTISEMENT

Wave a précisé que Postefinances s'est engagée à procéder aux versements suivants : premère décade du mois de septembre 2021 : 600 000 FCFA ; première décade du mois d'octobre 2021 : 600 000 FCFA ; décembre : versement du reliquat de plus de 178 millions FCFA.

Wave a même procédé à des assouplissements du moratoire consenti ramené à 300 millions FCFA mais Postefinances n'a procédé qu'à quelques versements de 50 millions FCFA violant ainsi l'accord. Le tribunal de Commerce a ordonné une expertise comptable aux fins de faire le comptes entre les parties et de déterminer avec certitude la créance de Wave, depuis la convention d'ouverture du 24 novembre 2020 à nos jours.

L'expert comptable a un délai de deux mois à compter de la notification de la mission pour déposer son rapport.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

VIH Sida au Sénégal : les homosexuels les plus touchés !

VIH Sida au Sénégal : les homosexuels les plus touchés !

Doro Guèye mouille Macky Sall pour des terrains d'une valeur d'1,2 milliard FCFA

Doro Guèye mouille Macky Sall pour des terrains d'une valeur d'1,2 milliard FCFA

Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

L’homme d’affaires Dora Gueye arrêté par la gendarmerie

L’homme d’affaires Dora Gueye arrêté par la gendarmerie

VDN3 : un trafic de drogue démantelé dans une dibiterie

VDN3 : un trafic de drogue démantelé dans une dibiterie

Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

Tribunal : le téléphone du père de Bah Diakhaté volé

Tribunal : le téléphone du père de Bah Diakhaté volé

6 mois ferme requis contre Bah Diakhaté

6 mois ferme requis contre Bah Diakhaté

Kolda : un prophète jugé pour pédophilie et viol sur mineure

Kolda : un "prophète" jugé pour pédophilie et viol sur mineure

ADVERTISEMENT