Voici le meilleur moment de la journée pour aller à la selle

Quand et à quelle fréquence est-il normal d'aller à la selle ?

SELLEEE

Il est difficile d’imposer d’un « planning horaire » au transit intestinal, dans la mesure où chaque individu est différent. Ainsi, l’Assurance Maladie explique que « la fréquence normale des selles varie largement d’un individu à l’autre (entre trois par jour et trois par semaine). » On parle de constipation lorsqu’il y a moins de 3 selles par semaine.

Il est plus fréquent d’aller à la selle le matin, au réveil

S’il existe une « bonne fréquence » pour aller à la selle, existe-t-il un « bon moment dans la journée » ? Oui, répond le Dr. Kenneth Brown, qui est gastro-entérologue à Plano (aux États-Unis). Pour ce médecin spécialiste du système digestif (interrogé par nos confrères de Eating Well), il est normal d’aller à la selle le matin, juste après le réveil, pour 3 raisons :

Primo, le côlon tend à être plus actif le jour que la nuit, avec un pic d’activité le matin au réveil, ce qui se traduit par une motilité intestinale plus importante.

ADVERTISEMENT

Deuzio, les matières fécales s’accumulent naturellement dans le côlon pendant la nuit. Tertio, c’est le matin (juste après le premier verre d’eau) que se déclenche le réflexe gastro-colique, une contraction du côlon qui conduit à l’évacuation des selles.

Comment combattre la constipation ? Les conseils du médecin

Si vous avez tendance à souffrir de constipation, le Dr. Kenneth Brown vous donne quelques conseils-santé : mangez davantage de fibres alimentaires (elles sont bénéfiques pour la motilité intestinale), buvez beaucoup d’eau au quotidien (ce qui évite d’avoir des selles très sèches, un facteur favorisant la constipation), pratiquez une activité physique régulière (là encore, c’est bon pour la motilité intestinale) et limitez les sources de stress (car le stress peut provoquer de la constipation ou de la diarrhée, donc un transit intestinal perturbé).

Attention : certaines maladies (comme la maladie de Crohn, la maladie cœliaque, l’hypothyroïdie, le diabète, la maladie de Parkinson…) et certains médicaments (antidépresseurs, antalgiques opiacés…) peuvent également perturber le transit intestinal, c’est-à-dire réduire ou augmenter la fréquence des selles.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Série d'agressions à Grand-Dakar : un faux policier arrêté avec de la drogue

Série d'agressions à Grand-Dakar : un faux policier arrêté avec de la drogue

Très mauvaise nouvelle pour la Gambienne Aisha Fatty

Très mauvaise nouvelle pour la Gambienne Aisha Fatty

La fille de Mansour Faye, les 25 millions, policiers corrompus : Rebondissement

La fille de Mansour Faye, les 25 millions, policiers corrompus : Rebondissement

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

ADVERTISEMENT