Corruption et dopage : Papa Massata Diack condamné à cinq ans de prison

La sentence est tombée pour Papa Massata Diack. En effet, la cour d’appel de Paris a confirmé la peine de la première instance visant le fils de l’ex-patron de l’athlétisme mondial. Il était accusé de complicité au sein d’un système de pots-de-vin visant à cacher des cas de dopage sanguins chez des sportifs russes en 2011.

Papa Massata Diack

La décision de la cour d'appel de Paris a été rendue ce jeudi à propos du procès en appel de Papa Massata Diack. Le fils de l'ex-patron de l'athlétisme mondial, Lamine Diack, avait été rejugé pour corruption et détournement de fonds en janvier dernier. L’appel n’aura rien changé. Papa Massata Diack, fils de l’ex-patron de l’athlétisme mondial Lamine Diack, a été condamné ce jeudi à cinq ans de prison pour corruption dans le scandale du dopage russe en 2011, une affaire qui avait ébranlé le monde du sport.

En son absence, la cour d’appel de Paris a confirmé la peine de première instance, mais réduit de moitié l’amende, à 500 000 euros (Plus de 300 millions FCFA). Elle a également condamné l’ex-conseiller juridique du patron de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Habib Cissé, à trois ans de prison avec sursis, une peine en deçà des réquisitions du parquet général.

L'ancien consultant marketing de la Fédération internationale d'athlétisme (ex-IAAF) avait été condamné, en première instance, pour complicité au sein d'un système de pots-de-vin afin de cacher les cas de dopage chez les sportifs russes en 2011. Cela avait permis à certains d'entre eux de participer aux Jeux Olympiques de Londres l'année suivante.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT