L'Assemblée nationale adopte la loi d'amnistie

Le texte polémique a été adopté mercredi en fin de journée, à 94 voix pour, 49 contre et 3 abstentions. La loi pourrait permettre à Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye de sortir de prison.

Assemblée nationale Sénégal

Au terme d’une soirée mouvementée et après plus de huit heures de débat, le projet de loi d’amnistie controversé a été adopté ce mercredi 6 mars par l’Assemblée nationale sénégalaise. « J’ai conscience que ce n’est pas facile. La loi d'amnistie a été votée á l'unanimité par les députés, 95 voix contre 48 et 3 abstentions.

Cette loi efface les faits se rapportant aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024. Le cas Ousmane Sonko a été évoqué dans les motifs. A noter que les députés du Pastef dissout n'ont pas voté la loi. Lors du dialogue national à Diamniadio, le président Macky Sall avait déclaré avoir pris une telle décision pour pacifier l'espace public et pour la réconciliation.

Soixante personnes sont mortes dans les manifestations ces trois dernières années, selon Amnesty International. Aucun responsable n'a encore été poursuivi et ne pourra l'être désormais après cette amnistie. Seule une indemnisation des victimes au cas par cas est prévue par cette loi.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT