Contumace, prise de corps de Ousmane Sonko : les éclairages de Me Clédor Ciré Ly

Contumace, comparution en chambre criminelle, prise de corps, Me Clédor Ciré Ly explique tout après l'interview de son client Ousmane Sonko accordée à Walf TV;

Me Ciré Clédor LY

Après le renvoi de son procès pour viols au 23 mai dans un contexte de troubles, Ousmane Sonko a réclamé, vendredi 19 mai 2023, des garanties sur sa sécurité personnelle pour être présent à la nouvelle audience à Dakar, dans trois jours.

L'opposant sénégalais a un nouveau rendez-vous judicaire susceptible de causer de nouvelles tensions dans le pays, après un procès ouvert le 16 mai en son absence, puis renvoyé le même jour.

"Le jour où on me donnera des garanties, je viendrai à Dakar et mardi je serai au tribunal. Si toutes les conditions (de sécurité) sont remplies, je répondrai présent", a-t-il déclaré dans une interview dans la nuit de vendredi à samedi à la télévision Walf TV.

Me Clédor Ciré Ly a produit ce samedi un document pour expliquer en détails les termes évoqués par Ousmane Sonko dans son large entretien accordé à Walf TV vendredi.

La Contumace, la Comparution en chambre criminelle de l’accusé, la prise de corps, la violation des droits t libertés… tout a été abordé par la robe noire, membre du Collectif des avocats de La Défense de Ousmane Sonko. Documents !

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT