Affaire Maman Coundoul : les dessous d'une sale affaire !

L'enquête de la police sur le faux kidnapping et sur la fausse grossesse de Fama Coundoul alias Maman Coundoul révèle une sordide affaire dans laquelle la dame a tenté, dès le début, de mouiller son mari.

fama coundoul

Il n’y avait ni grossesse ni kidnapping. Maman Coundoul, âgée de 37 ans, ménagère et domiciliée à la cité Asecna de Yeumbeul. Elle a confié aux enquêteurs qu'elle faire croire à son mari Omar Coundoul qu’elle était en état de grossesse dans le but de l’obliger à avouer un … crime qu’il aurait commis avec son frère Souelymane Coundoul.

Elle soutient que l'origine de ses ennuis proviennent de son mari, Oumar Coundoul, qui, en compagnie de ses frères Matar et Souleymane Coundoul, auraient asséné plusieurs coups de couteau à un individu à cause d'un différend relatif à un problème d'argent.

Elle a précisé que les faits ont eu lieu le week-end qui a précédé la fête d'Achoura (Tamkharite 2023). En réalité, Fama Coundoul a reconnu avoir élaboré tout le plan autour de sa fausse disparition et le « kidnapping » pour soutirer de l’argent à son mari Oumar Coundoul, qui exerce le métier de Gp entre le Sénégal et l’Espagne. Pour réussir ce vil projet qui a capoté, elle s’est appuyée sur Amadou Wellé qui faisait chanter son mari, allant même jusqu’à lui réclamer la somme de 1,2 million de Fcfa.

Ses copines Mame Diarra et Oumy Ndao qui l'avait hébergée à Castors ont planifié le faux enlèvement, selon la mise en cause principale. Elle s’est appuyée sur Amadou Wellé qui faisait chanter son mari, allant même jusqu’à lui réclamer la somme de 1,2 million de Fcfa. Fama a même remis 20000 FCFA à Wellé pour l'achat d'une puce expresso numéro 70.....8.

La troisième complice, Mame Diarra Sène, s’est contentée d’ameuter sa belle-famille à travers les réseaux sociaux, pour leur faire croire au «kidnapping». Oumy Ndao a fait semblant de ramasser Fama Coundoul dans la rue. Ils sont tous poursuivis pour des délits d’escroquerie de grossesse, association de malfaiteurs et complicité.

ADVERTISEMENT

Un médecin (aussi) dans le coup

Face aux policiers, Maman Coundoul reconnaît n’avoir jamais été en état de grossesse et raconte avoir, durant tous les 9 mois écoulés, porté des morceaux de tissus sous ses habits, pour apparaître comme enceinte. A la question de savoir comment elle a pu convaincre son mari, elle dit avoir présenté des preuves médicales attestées par une présumée blouse blanche qui a accepté de jouer le jeu.

Ce dernier est activement recherché par la police. La scénario de Maman Coundoul a été rendu plus consistant par le fait qu’elle est restée une période de quatre (4) mois sans voir ses menstrues. Hier vendredi 18 aout 2023, le résultat de la contre-expertise effectuée par un laboratoire sis à la VDN, a confirmé l’absence de grossesse.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT