Ce que l'Etat offre à la seule femme rescapée du naufrage du 'Joola'

Une maison pour la seule femme rescapée du naufrage du bateau le Joola.

Le Joola photographié à quai

La seule femme rescapée de la tragédie du bateau le Joola sera désormais accompagnée par le gouvernement à travers le ministère de la Culture et du patrimoine historique. Une maison digne de ce nom lui sera construite et équipée, rapporte Le Quotidien qui donne la nouvelle. Cet engagement a été pris par le ministre de la Culture Aliou Sow.

« Une décision a été prise de réaliser sa maison qui reçoit tellement de journalistes nationaux et étrangers, comme une sorte d’extension du mémorial parce que c’est la seule femme rescapée qui a vécu les horreurs de cette tragédie. Elle ne doit pas être abandonnée comme chacun d’entre vous doit être accompagné », a promis Aliou Sow dans le cadre de sa visite de travail à Ziguinchor.

En effet, la rescapée, Mariama Diouf de son nom, habitant dans son village natal de Yène, sur la Petite côte, est visitée par tellement de gens dont la presse nationale et internationale qui veulent parler d’elle et la montrer à la phase du monde. Au moment de la tragédie, l’unique rescapée était enceinte. D’ailleurs, son enfant qui a le même âge que le naufrage, porte le surnom de « Bébé Joola ».

Bien souvent, Mariama Diouf s’est plainte de n’avaoir jamais vu la couleur de l’assistance promise aux victimes et aux rescapés du drame. Sa fille, qui devait bénéficier du statut de pupille de l’Etat, n’a semble-t-il jamais reçu quoi que ce soit des services de l’Etat.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT