Jeune fille tuée à Ngor : l'autopsie a parlé, les causes de la mort de dévoilées

Le rapport d'autopsie a révélé les causes du décès de Adja Diallo (15 ans) tuée lors des manifestations à Ngor.

ADJA

Les causes du décès de l’élève Adja Diallo, tuée lors des manifestations à Ngor entre gendarmes et populations sont dévoilées. L’autopsie réalisée le 9 mai dernier au Service d’Anatomie et Cytologie Pathologique à HOGIP révèle une large plaie du cuir chevelu pariétal délabrement osseux du veitex, fracas des os, délabrement cérébral avec contusion hémorragique, entre autres lésions.

Le certificat de genre de mort signale aussi la présence de deux particules (2) metalliques mesurant 10mm x 1mm et 1 mm x 1mm dans l’hémisphère cérébral droit. Des particules métalliques à expertiser, recommande le médecin légiste.

Le ministère de l'Intérieur avait dédouané les forces défense et de sécurité. « La défunte a été ramenée sur la plage par des vagues et aurait été mortellement touchée dans l'eau, probablement par l'hélice d'une pirogue », écrivait le communiqué officiel publié ce mercredi 10 mai 2023.

La situation était tellement tendue hier à Ngor que le chef de l'État Macky Sall a réagi en appelant au dialogue. Pour calmer les esprits, le président de la République a convié des autorités ngoroises hier, tard dans la soirée, au Palais. Au terme de l’audience, l’État a pris des mesures pour apaiser la situation. D’après L’Observateur, il a été retenu que le terrain litigieux de 6000 m2 sera divisé en deux parties égales. Les 3000 m2 iront à la gendarmerie et l’autre partie reviendra aux populations de Ngor.

ADVERTISEMENT

Mieux, le titre foncier du stade de Ngor sera affecté à la mairie de la localité. En outre, l’État va construire et équiper un lycée dans le village et accorder un quota aux jeunes Ngorois dans le programme Xëyu ndaw ñi.

De violents affrontements opposent depuis plusieurs semaines les populations de Ngor aux gendarmes au sujet de la construction d’une brigade sur le site litigieux. Dans leurs doléances, les riverains ont exigé la construction d'un lycée sur le site et se sont farouchement opposés à l'occupation de toute la superficie disponible par la gendarmerie. Une requête à laquelle le président Macky Sall a fini par répondre positivement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Euro 2024 : les Pays-Bas arrachent la victoire contre la Pologne

Euro 2024 : les Pays-Bas arrachent la victoire contre la Pologne

Tabaski : Serigne Mountakha offre 4 béliers à Diomaye et Sonko

Tabaski : Serigne Mountakha offre 4 béliers à Diomaye et Sonko

Mouhamed Sagna célèbre sa première Tabaski

Mouhamed Sagna célèbre sa première Tabaski

Euro 2024 ‍: la Suisse rejoint l’Allemagne en tête du groupe A

Euro 2024 ‍: la Suisse rejoint l’Allemagne en tête du groupe A

Hausse des tarifs : le ministre des Transports mobilise les forces de sécurité

Hausse des tarifs : le ministre des Transports mobilise les forces de sécurité

Ousmane Sonko-Sadio Mané : les coulisses d'une audience

Ousmane Sonko-Sadio Mané : les coulisses d'une audience

Abus de confiance : un laveur de voitures vole 1,5 million FCFA à sa cliente

Abus de confiance : un laveur de voitures vole 1,5 million FCFA à sa cliente

Kolda : saisie de 108,7 kg de cocaïne d'une valeur de 9 milliards de FCFA

Kolda : saisie de 108,7 kg de cocaïne d'une valeur de 9 milliards de FCFA

Cybermenaces en Afrique : INTERPOL a procédé à 10490 arrestations

Cybermenaces en Afrique : INTERPOL a procédé à 10490 arrestations

ADVERTISEMENT