Rebondissement dans l’affaire des 750 kg de cocaïne saisis au Port de Dakar

L'affaire des 750 kg de cocaïne saisis au port de Dakar le 31 octobre 2019 par la Marine nationale a été jugée hier devant la Chambre criminelle de Dakar

Saisie de cocaïne au Port de Dakar

Le 1er juillet 2019, la douane sénégalaise a procédé à la saisie d’une grande quantité de cocaïne, (750 kg), au large de Dakar, à bord d’un bateau en provenance du Brésil. La drogue était cachée dans des véhicules neufs.

Un Franco-Marocain, Faiçal Baud Mour, les Sénégalais Silèye Diallo et Alpha Bâ, Sean Robert Champan capitaine du bateau, Jogn Glenn Amadou Moum avaient été inculpés pour association de malfaiteurs, blanchiment de capitaux, trafic international de drogue, contrebande et complicité, avant d’être placés sous mandat de dépôt par le doyen des juges.

Un non-lieu a été décerné à Oumy Kane, l’épouse de Alpha Kâ, le présumé cerveau du cartel. En fuite, Kâ avait acheté l’une des vedettes qui convoyait la cocaïne. Originaire d’Agnam Civol, dans le Fouta, Oumy Kane, domiciliée à Nord Foire, a été libérée avec quatre suspects dont Mbaye Athie et Silèye Diallo.

Après trois ans de détention, ils ont été jugés hier devant la Chambre criminelle de Dakar. Le parquet a requis contre eux 10 ans de réclusion criminelle, excepté Alpha Cissé qui encourt 20 ans de prison. Ce dernier est présenté comme étant le cerveau établi en France.

Pêcheur écossais de 34 ans, Chapman capitaine du bateau a confié qu’il avait pour mission de récupérer la drogue en Gambie et au Sénégal. Il dit avoir été contacté depuis l'Ecosse pour les besoins d'une opération de récupération de drogue en Afrique, précisément entre le Sénégal et la Gambie. Il ajoutait que c'était ainsi qu'il avait quitté le sud de la France, en compagnie de Saïd Laghmouri, pour se rendre d'abord en Gambie puis en haute mer où un navire leur avait livré 30 sacs de cocaïne.

ADVERTISEMENT

Poursuivant, il ajoutait qu'après la récupération de la cocaïne, son navire fut confronté à une série de pannes (moteur et hélice) qui l'avait contraint à dériver vers les côtes sénégalaises avant de se faire rattraper par la Marine du Sénégal appuyée par celle de l'Espagne qui les avaient interpellés avant l'arrivée de l'autre navire envoyé à sa rescousse par son employeur avec qui il communiquait par le canal de téléphones satellitaires. John Glen Edgar Silos était, selon lui, monté dans le navire en même temps que la drogue.

Restaurateur français de 37 ans, Said Lagmouri dit avoir été engagé par une connaissance de nationalité française pour convoyer avec le nommé Sean Robert Chapman de la cocaïne contre la somme de 50 000 euros (32,9 millions FCfa). Il précisait que c'est ainsi qu'ils avaient quitté le port de plaisance de Carteret à bord du navire Adaccious pour arriver en Gambie, le 04 octobre 2019, après un court séjour à Agadir (Maroc). Il soulignait qu'une fois en Gambie, ils s'étaient immobilisés dans un endroit bizarre pour des réparations avant de repartir, le 18 octobre 2019, en faisant cap vers l'Amérique latine en vue de récupérer la cargaison.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT