Voyages nocturnes : les transporteurs gagnent une heure supplémentaire

Initialement de 23 heures à 5 heures du matin, l'interdiction de circuler pour les véhicules de transport de personnes et de marchandises connaît une petite révision.

Un bus de transport de personnes appelé horaire au Sénégal.

Les opérateurs du transport continuent de grignoter sur certaines mesures prises par l'Etat pour renforcer la sécurité routière. Le transport interurbain de nuit reste toujours soumis à des restrictions, mais, il n’est plus interdit que de 00 heure à 5 heures du matin. Alors que c’était à partir de 23 heures. C’est une heure supplémentaire accordée aux trans­porteurs, rapporte Le Quotidien.

Avant cette décision, le gouvernement avait revu sa copie sur les porte-bagages, sur la mise en œuvre de la mesure relative à la durée d’exploitation des véhicules de transport public (20 ans pour les véhicules de transport de voyageurs et 25 ans pour les gros porteurs), qui bénéficient d’une période dérogatoire de deux ans. Pour les autorités, toutes les autres mesures restent en vigueur, à savoir l’interdiction de l’importation de pneus d’occasion, le plombage des compteurs des véhicules de transport à 90 km/h, l’interdiction de toute transformation de véhicule destiné au transport de marchandises (fourgon, fourgonnette, camion, etc.) en véhicule de transport de passagers, les contrôles techniques de tous les véhicules de transport se feront à Dakar.

Ce n’est pas suffisant pour l’Intersyndicale des transports routiers du Sénégal (ITRS), qui demande la refonte totale des 23 mesures.

L’In­tersyndicale des transports routiers du Sénégal (ITRS), principalement composée du Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (SNTTRS), dirigé par Alassane Ndoye, et l’Union des routiers du Sénégal (URS), conduite par Gora Khouma, a suspendu sa grève grâce à la médiation du khalife général de mourides. Mais les syndicalistes menacent toujours de bloquer le trafic si les pourparlers ne permettent pas de rapprocher les positions.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le fils de Pape Samba Mboup tué dans un accident...

Le fils de Pape Samba Mboup tué dans un accident...

Conflits communautaires à Médina Gounass : chaque camp livre sa version

Conflits communautaires à Médina Gounass : chaque camp livre sa version

Albinisme, abus sexuels, mariage... : les confidences de Mah Khoudia Keita

Albinisme, abus sexuels, mariage... : les confidences de Mah Khoudia Keita

Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Football : FC Porto s'intéresse à  Mikayil Faye !

Football : FC Porto s'intéresse à Mikayil Faye !

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

Tabaski ensanglanté à Gounass : la voiture du Khalife attaquée...

Tabaski ensanglanté à Gounass : la voiture du Khalife attaquée...

ADVERTISEMENT