Rose Wardini aurait la nationalité française : ce qui va se passer

Après l’élimination de Karim Wade avec toute l’histoire autour, un nouveau scandale vient d’éclater portant toujours sur la double nationalité des candidats retenus définitivement par le Conseil constitutionnel.

Rose Wardini, candidat à la Présidentielle

Rose Wardini serait (aussi) française. Son nom est apparu sur le fichier électoral français. En date du 1er février 2024, Rose Wardini née le 3 novembre 1962 est présente sur le fichier électoral français. Elle est inscrite sur la liste consulaire de Dakar. Et si l’on se réfère à l’une des déclarations de Karim Wade après le recours de Thierno Alassane Sall, il reste encore d’autres candidats qui ont une double nationalité. « Malgré les informations que j'ai reçues sur l'acquisition d’autres nationalités par certains candidats, j’ai décidé de ne déposer aucun recours devant le Conseil constitutionnel. Ma conviction est claire : seul le peuple sénégalais doit décider dans une élection présidentielle ouverte et inclusive», avait écrit le fils de Me Abdoulaye Wade.

Aucune incidence sur la candidature de Rose Wardini

Heureusement pour Rose Wardini et les autres dont parlait Karim Wade, étant donné que le Conseil constitutionnel a déjà publié la liste définitive des candidats, ces informations n’auront aucune incidence sur leurs candidatures. En effet, l’article 27 du code électoral dispose : « le droit de réclamation est ouvert à tout candidat. Les réclamations doivent parvenir au Conseil constitutionnel avant l’expiration des quarante-huit (48) heures qui suivent le jour de l’affichage de la liste des candidats. Le Conseil examine ces recours et statue sans délai ». Ce qui veut dire que toute réclamation faite en dehors de ce délai n’est pas recevable, à plus forte raison après la publication de la liste définitive.

Mais avec la mise en place de la Commission d’enquête parlementaire chargée d’enquêter sur tout le processus électoral, cette nouvelle information peut être un élément nouveau pour contester tout ce que le Conseil constitutionnel a fait jusque-là.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Ndiassane se dote d'un centre de santé

ADVERTISEMENT