Une Bonne nouvelle pour Sonko

Ousmane Sonko peut jubiler dans l’affaire Sweet Beauté, un dossier pour lequel il est accusé de viols et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr.

Ousmane Sonko

.

Le leader de Pastef a décidé de ne plus violer son contrôle judiciaire. Il en a fait la promesse ce mercredi 30 mars sur sa page Facebook. Et, il sera bientôt auditionné par le Doyen des juges.

Selon des sources judiciaires, son audition est prévue probablement après la cérémonie de prise d’armes du 4 avril prochain, le temps que la Nation célèbre sa 62e fête de l’indépendance.

Et l’autre bonne nouvelle pour Sonko. Personne n’a encore confirmé les accusations de Adji Sarr qui a chargé le leader de Pastef en l’accusant de viols.

ADVERTISEMENT

Aucun autre témoignage n’a conforté les accusations de la masseuse. Ndèye Khady Ndiaye, principal témoin et et son mari ont tous blanchi Sonko. Ce qui constitue un atout majeur pour Sonko.

D’ailleurs, le Doyen des juges a posé une condition pour entendre le maire de Ziguinchor. Le juge du 1er cabinet a demandé à Sonko de dire à ses militants de rester chez eux le jour de l’audition. Ce que Sonko a accepté. Ce qui justifie la sortie du leader de Pastef demandant à ses militants de ne pas l’accompagner le jour de son audition.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT