Bachelière décédée en couches à Touba : Le MSAS blanchit les 'toubibs'

Le ministère de la Santé et de l’Action Sociale a dépêché une mission d’audit sur les circonstances du décès de la parturiente morte en couches à l’hôpital Matlaboul Fawzayni de Touba.

Hôpital Matlaboul Fawzayni

Une nouvelle bachelière a perdu la vie en couches à l’hôpital Matlaboul Fawzayni de Touba. Selon la famille éplorée, c’est après avoir subi une opération au bloc que, la jeune M. Mbodj est décédée à la suite d’une négligence notoire même si le nouveau-né a été sauvé. La mère et le frère de la disparue accusent les blouses blanches de l’hôpital. Selon eux, la responsabilité des agents de santé est engagée. Tout le contraire de la Mission d’audit dépêchée par le ministère de la Santé.

ADVERTISEMENT

D'après le rapport parcouru par Le Réveil, « toutes les initiatives qui ont été prises par les professionnels de santé de l'hôpital Matlaboul Fawzayni sont basées sur des arguments scientifiques, objectifs et qui leur ont permis de prendre en charge la malade. » «

Malgré les difficultés de places, les difficultés en rapport avec l'étroitesse des locaux [...] l'équipe de la Maternité parvient à faire face aux problèmes de santé », mentionne la Mission d’audit qui blanchit le personnel soignant.

Ce qui s’est réellement passé ?

L’hôpital via Dr Makhtar Lô a retracé la constitution des faits dans les moindres détails : « Une femme a été référée à l'hôpital Matlaboul Fawzainy par le centre de santé de Mbacké le 16 septembre dernier pour complication d'une grossesse avancée. L'examen de la patiente a confirmé le diagnostic qui figurait sur le bulletin de référé. Ainsi une décision de césarienne est prise sur la base de ces résultats, mais différée de 48 heures à cause de la prise d'un médicament anticoagulant qui risque d'entraîner des problèmes d'hémorragie ».

« Une décision de césarienne en urgence est prise pour sauver l'enfant et la maman. A l'intervention chirurgicale, le nouveau-né de sexe féminin est venu au monde, bien portant. Les suites opératoires sont marquées par une complication [...]. Malgré les mesures de réanimation, la maman est décédée », précise le Directeur de l'hôpital Matlaboul Fawzayni.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

TransferGo étend son service de transfert d'argent à l'Afrique

TransferGo étend son service de transfert d'argent à l'Afrique

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Messi veut battre un nouveau record

Messi veut battre un nouveau record

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

ADVERTISEMENT