Gardé à vue, l’apprenti-chauffeur vole les 10.000 FCFA du gendarme

En garde à vue, l’apprenti-chauffeur vole les 10 000 FCFA du gendarme de permanence.

Véhicule de Gendarmerie après saisie de la drogue

C’est une histoire au scénario d’un film américain qui s’est déroulée dans la commune d’Orkadjiéré, dans la région de Matam. En garde à vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Semme, un apprenti chauffeur a volé l’argent du gendarme de permanence.

Le mis en cause Ifra Oumar Ba a été arrêté par les habitants de Médina Kolél (commune de Orkadjiéré) pour vol d’une dizaine de téléphones portables, renseigne L'OBSERVATEUR qui donne la nouvelle.

Les faits ?

Il est 13 heures. Le gendarme qui assurait la permanence, visiblement affecté par la situation du présumé voleur, dont les parents ne se sont pas déplacés pour lui apporter à manger, invite l’apprenti-chauffeur, placé en garde à vue à venir partager avec lui son déjeuner.

Ifra Oumar Ba qui, pendant toute la journée, n’a rien raté de la discussion et des échanges téléphoniques du gendarme, accepte volontiers l’invitation. Après avoir mangé, le gendarme décide de lui servir de l’eau fraîche.

ADVERTISEMENT

Il dépose alors ses affaires personnelles, notamment son portefeuille contenant 12 000 Fcfa sur la table de son bureau, avant de se diriger vers la cuisine. Un moment bien choisi par le détenu qui ouvre prestement le portefeuille de son «bienfaiteur» et en soutire le billet de 10 000 Fcfa.

Seulement, quelques instants plus tard, le gendarme qui devait remettre à un mécanicien la somme de 10 000 Fcfa, l’appelle pour qu’il vienne récupérer son argent. Ne trouvant les 10 000 FCFA dans son portefeuille où il ne lui reste que 2 000 Fcfa, il cherche dans tous les coins et recoins de son bureau.

Au bout d’un moment de réflexion, il décide finalement de fouiller le détenu, Ifra Oumar Ba par devers qui, il trouve le billet de 10 000 Fcfa soigneusement plié. Interpellé, Ifra Oumar Ba reconnaît avoir dérobé l’argent du gendarme.

Revenant sur les circonstances et les détails de cet autre cas de vol commis dans les locaux de la gendarmerie de Semme, il déclare aux enquêteurs avoir réussi son coup grâce aux différentes communications téléphoniques entre le gendarme et son mécanicien.

Au terme de sa durée légale de garde à vue, Ifra Oumar Ba a été déféré au parquet de Matam.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

ADVERTISEMENT