Un patron d’hôtels surpris par sa femme, le couple et leur fils envoyés en prison

Trois membres d’une même famille se retrouvent en prison suite à une affaire de mœurs à Gandigal, dans le département de Mbour.

Arrestation (Illustration)

D’après le récit de L’Observateur, une bagarre a opposé le patron d’hôtels D. Gomis à son épouse, N. D. Sall. Cette dernière a surpris son mari en pleins ébats sexuels avec une autre femme dans un des réceptifs hôteliers appartenant à D. Gomis. S’en suit une violente crise de jalousie : la femme tabasse sa rivale avant de se tourner vers son mari, qui ameute le personnel de l’hôtel pour le tirer des griffes de son épouse.

Mais, celle-ci, ruminant encore sa colère, n’avait pas encore dit son dernier mot car de retour au domicile familial, elle tente à nouveau de s’en prendre à son mari. Pour calmer la furie de son épouse, ce dernier lui propose la somme de 600 000 F CFA. Peine perdue. La dame rouvre les hostilités dès le lendemain. Cette fois, D. Gomis « bastonne sauvagement sa femme, au point de lui occasionner des blessures béantes », souligne le journal.

Celui-ci confie que pour laver l’affront subi devant le voisinage, la dame s’est emparée d’un gourdin pour « saccager l’un des véhicules, d’autres objets de valeur et biens personnels » appartenant au mari. C’est par la suite qu’elle a entrepris les démarches pour déposer une plainte. Pour ce faire, la plaignante s’est d’abord rendue dans une structure sanitaire où elle a bénéficié de trois jours d’Incapacité temporaire de travail (Itt) avant de saisir les gendarmes de la Brigade de Mbour, munie de ce document.

Interpellé, l’époux riposte par une plainte contre son épouse pour coups et blessures volontaires et destruction de biens appartenant à autrui. Chacun des deux reconnait les faits qui lui sont reprochés face aux enquêteurs. D. Gomis, père de 18 enfants dont 4 avec N. D. Sall, dira qu’il souffre de la jalousie de cette dernière depuis leur mariage. En face, son épouse l’accuse de la tromper. A l’en croire, « ce n’est pas la première fois qu’elle le surprend en pleins ébats avec d’autres femmes. »

Le couple, placé en garde en vue, sera rejoint par le fils du mari, J. P. Gomis, 35 ans, arrêté pour entrave au libre exercice de travail et menace de mort. D’après la source, le mis en cause, chassé du domicile familial par D. Gomis en 1995, a tenté, muni d’un couteau, de vider la caisse du bar de son père. Il a menacé de tuer les vigiles qui lui ont refusé l’accès. Le comportement du jeune homme, décrit comme un adepte du chanvre indien, a poussé les clients à vider les lieux.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT