Une jeune fille condamnée à mort pour avoir dansé avec un garçon sur Tiktok

Une jeune fille de 18 ans exécutée « par sa propre famille » pour crime d’honneur. Elle aurait été tuée par sa propre famille après avoir été condamnée à mort par les anciens du village pour avoir dansé avec un garçon dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux au Pakistan.

May1-TikTok Challenges to Inspire Your Next Campaign-Feature-FL

Les faits ont eu lieu dimanche 26 novembre dans le village de Barsharyal, dans la région montagneuse du Kohistan au Pakistan.La jeune fille n;était pas la seule à être condamnée apparement un ami qui apparaissait également dans la vidéo avait été condamné à mort, heureusement il a été secouru par la police avant d'être exécuté.

Le commissaire adjoint de la police du district de Kolai-Palas, a déclaré : « Ils ont abattu l’un d’eux tandis que la police a secouru le second.Selon toujours lui une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons de cet acte considéré comme crime d'honneur,« nous avons lancé une enquête pour retrouver ceux qui ont tué la jeune fille et qui ont conseillé ou convoqué une jirga (les anciens du village) et l’ont condamnée à mort.Il a ainsi ajouté que personne nétait au dessus de la loi et que toutes personnes impliquées dans ce drame seraient traduites en justice.

Une deuxième victime a été aussi secouru par la police en raison des menaces qui pesaient sur sa vie, a été ramenée chez elle avec son père peu de temps après, un juge civil de haut rang ayant jugé que sa vie n’était pas en danger.

Selon le ministre en chef intérimaire de la province de Khyber Pakhtunkhwa, Syed Irshad Hussain Shah, les hommes de la famille de la jeune femme seraient impliqués dans le meurtre, car les images publiques de femmes sont considérées comme taboues dans la région.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT