Dakar : le gouverneur interdit la circulation des motos et scooters

La circulation des motocyclettes et cyclomoteurs est interdite à Dakar, le jeudi 30 mars 2023, de 6 heures à minuit. Cette information émane d’un communiqué du gouverneur de Dakar qui a signé un arrêté dans ce sens.

Des motocyclistes à Dakar (image d'illustration)

Le gouverneur de Dakar a sorti un nouvel arrêté pour veiller à la protection des personnes et de leurs biens. Pour des raisons de sécurité, la circulation de motocyclettes et de cyclomoteurs est interdite dans le département de Dakar, le jeudi 30 mars 2023, de 0 6 h à minuit, selon un communiqué parcouru par Pulse.

Cette décision a été prise pour des «raisons de sécurité». Toutefois, cet arrêté ne concerne pas certains corps. Cet arrêté est «à I'exception des motocyclettes et cyclomoteurs des personnels des forces de défense et de sécurité ainsi que ceux mobilisés par les autorités sanitaires».

Le Gouverneur de la région de Dakar a réaffirmé son interdiction de «la vente de carburant aux engins précités au niveau des stations-services est prohibée durant cette période».

La vente de carburant en vrac (aussi) interdite

ADVERTISEMENT

Le gouverneur de la région de Dakar a sorti un arrêté avant-hier portant interdiction de la vente de carburant. ‘’Pour des raisons de sécurité, il est interdit sur toute l'étendue du territoire de la région de Dakar la vente de carburant en vrac du mercredi 29 mars 2023 au vendredi 31 mars 2023. L'interdiction concerne notamment la vente de carburant dans des récipients autres que les réservoirs des véhicules ou des cyclomoteurs’’, lit-on dans l’arrêté.

‘’Par dérogation aux dispositions de l'article 1er, la vente de carburant dans des récipients spécialement prévus à cet effet, aux personnes dont les activités professionnelles le justifient, peut être accordée par les préfets de département. Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté sera passible des sanctions et peines prévues par les lois et règlements en vigueur’’, précise le gouverneur.

Il rappelle dans la note que c’est aux préfets des départements de Dakar, Guédiawaye, Keur Massar, Pikine et Rufisque, le commissaire central de Dakar, Chef du Service régional de la Sécurité publique, le commandant de la Légion de gendarmerie de Dakar, de se charger de l'exécution du présent arrêté qui sera publié et communiqué partout où besoin sera.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Dépression du vagin :  une vulvodynie méconnue des femmes

Dépression du vagin : une vulvodynie méconnue des femmes

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Véhicules de la présidence volés : des marabouts et des généraux...

Véhicules de la présidence "volés" : des marabouts et des généraux...

Kush : cette nouvelle drogue qui ravage l'Afrique de l'ouest

Kush : cette nouvelle drogue qui ravage l'Afrique de l'ouest

Vol en réunion : quatre malfaiteurs amputent les doigts de leur victime

Vol en réunion : quatre malfaiteurs amputent les doigts de leur victime

Tabaski : les populations invitées à ne pas jeter des déchets dans les caniveaux

Tabaski : les populations invitées à ne pas jeter des déchets dans les caniveaux

ADVERTISEMENT