Guerre en Ukraine : l'économie mondiale doit craindre le pire

L’invasion de la Russie de l’Ukraine continue d’affecter lourdement la production de richesses dans le monde. L’Institut de l’économie allemande de Cologne estime le manque à gagner à 1 600 milliards de dollars en 2022. Selon l’étude publiée le 21 février, ce conflit coûtera encore à l’humanité 1 000 milliards de dollars en 2023.

L’invasion de la Russie de l’Ukraine continue d’affecter lourdement la production de richesses dans le monde

L’annonce de l’Institut de l’économie allemande de Cologne (IW), reprise par le quotidien allemand Rheinische Post dans son édition du mardi 21 février 2023, a tout simplement fait froid dans le dos. D’après cette étude, en 2022, la guerre en Ukraine a coûté à l’économie mondiale « nettement plus de 1 600 milliards de dollars ».

Cette guerre a laissé plusieurs séquelles à l’économie mondiale. Selon l’IW, le conflit a entraîné « des perturbations des chaînes d’approvisionnement et de la production dans le monde entier. (…) Les prix de l’énergie ont monté en flèche, l’inflation a fortement augmenté partout et a réduit le pouvoir d’achat des consommateurs ».

Les « entreprises du monde entier hésitent à investir » à cause des perspectives économiques incertaines et la hausse des taux d’intérêt, toujours d’après cette étude.

Pour estimer « la perte de performance économique par rapport à un monde sans la guerre et ses multiples effets économiques », l’Institut a recouru aux prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) du Fonds monétaire international (FMI) de 2021.

Les pays émergents restent les régions les plus affectées. En effet, sur les 1 600 milliards de dollars de pertes pour l’année écoulée, « deux tiers ont été enregistrés dans les économies avancées et un tiers dans les économies émergentes ».

ADVERTISEMENT

Par ailleurs, le retour à la situation d’avant-guerre est loin de se profiler à l’horizon. En effet, l’auteur de l’étude, Michael Grömling, explique qu’en 2023 « les pertes de production mondiale pourraient s’élever à environ 1 000 milliards de dollars ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le président iranien, Ebrahim Raïssi, est finalement décédé

Le président iranien, Ebrahim Raïssi, est finalement décédé

Dahra Djolof : un gendarme poignardé par un voleur présumé

Dahra Djolof : un gendarme poignardé par un voleur présumé

Le président iranien victime d’un accident d’hélicoptère

Le président iranien victime d’un accident d’hélicoptère

Linguère: une bande de voleurs de bétail déférée au parquet de Louga

Linguère: une bande de voleurs de bétail déférée au parquet de Louga

Mali : des séparatistes accusent l'armée et Wagner de la mort de 11 civils

Mali : des séparatistes accusent l'armée et Wagner de la mort de 11 civils

Interdiction de marche : le mouvement « Doleel Transport » réagi !

Interdiction de marche : le mouvement « Doleel Transport » réagi !

RDC : tentative de coup d'État déjouée à Kinshasa

RDC : tentative de coup d'État déjouée à Kinshasa

Bradage foncier sur la bande des filaos : de très graves révélations

Bradage foncier sur la bande des filaos : de très graves révélations

Découverte : invocation de la pluie, une tradition vivante des Tonga

Découverte : invocation de la pluie, une tradition vivante des Tonga

ADVERTISEMENT