Doudou de la série Ninki Nanka : "J’ai marché de la Sicap Liberté 3 à Niarry Tally pour du *Ngalakh"

En plus d'être taquin, c'est un vrai gourmet qui se cache sous une enveloppe de mannequin-acteur.

Ousmane Diop alias Doudou Ninki Nanka

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Ousmane Diop, j’ai 29 ans. Je suis de nationalité sénégalaise puisque la question m’est tout le temps posée. (Rires)

Avez-vous fait des études ?

Oui j’ai fait des études supérieures en Business Administration.

Vous êtes mannequin et acteur. Comment gérez-vous les deux ? Puisque pour beaucoup il y a une difficulté à faire la différence entre le personnage et la personne ?

Ce n’est pas compliqué pour moi. Je sais où mettre les pieds. Je ne sors pas tout le temps. Je n’ai pas beaucoup de fréquentation non plus. Ce n’est pas la première fois que j’ai vécu cela. Je suis modèle, mannequin et j’ai beaucoup voyagé pour participer à des évènements internationaux. C’est mon lot quotidien, j’y suis habitué.

Parlez-nous justement de votre carrière dans le mannequinat.

J’ai été troisième mannequin d’Afrique en 2016 dans le cadre du FIMA au Niger plus précisément à Agadez, une ville à plus de 1000 kilomètres de la capitale Niamey. J’ai aussi été meilleur mannequin homme du Sénégal en 2017. Par contre, j’ai arrêté les concours. Je devais par contre représenter le Sénégal au concours international au niveau de la Thaïlande mais je n’y suis pas allé.

Qu’est ce qui vous a motivé à faire du mannequinat ?

Je suis toujours mannequin. J’ai souvent participé à des concours Miss – Playboy au lycée Maurice Delafosse. J’habite dans un quartier où il y avait de grands mannequins. Comme on le dit : « l’homme est le produit du produit de son milieu ». Un vrai boy de Sicap reste un vrai boy Sicap. (Rires)

Quels conseils pour un jeune qui veut marcher sur vos pas ?

Je leur dirai d’avoir une base assez solide intellectuellement, de rester fidèle à ses principes et traditions. Le milieu est complexe et difficile. Il faut aussi avoir le culte d’apprentissage surtout apprendre de ses erreurs.

Quel est votre plat préféré ?

Je suis Saint-Louisien. Donc je dirai sans hésiter le « Tiébou Dieune Penda Mbaye » (Rires)

Team Ngalakh ou Team Tiakry?

J’adore le Ngalakh. J’ai marché un jour de la Sicap Liberté 3 jusqu’au quartier de Niarry Tally pour m’en procurer.

*Ngalakh : Dessert à base de pain de singe de patte d'arachide et de couscous de mil. Traditionnellement, le ngalakh est préparé en grande quantité par les Chrétiens qui le partagent avec le voisinage (des Musulmans notamment) pendants les fêtes de pâques.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre Cirque noir

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"