Sextapes, lomotifs, audios fuités : Avril, le mois des scandales !

Le mois d'avril a coïncidé cette année au Ramadan et au Carême. Ce mois béni; où musulmans et chrétiens devaient se consacrer aux prières, à l’évocation du tout puissant et aux bonnes œuvres, a été souillé par les scandales et des histoires de mœurs.

Scandales-Avril

Les sénégalais sont maintenant immunisés des scandales, entre sextape, fuite d’audio, vidéos obscènes, problèmes de mœurs, le pays de la Téranga est devenu méconnaissable. Et les choses ont empiré durant ce mois d’avril.

  • Taphii

C’est le célèbre tiktokeur Taphii le musicien qui a ouvert le bal des sextapes en ce mois béni. Tout au début du Ramadan, les sénégalais ont assisté à une scène théâtrale où les principaux acteurs étaient Taphii, sa copine et sa mère.

Piégé par une femme avec qui il entretenait une idylle, Taphii, en larmes, s'est fendu d'un direct sur TikTok pour, dit-il, apporter des explications sur ses vidéos intimes retrouvées sur la toile.

Comme alibi, le jeune tiktokeur nous sert la thèse d’un complot ourdi par son ex-copine et son nouveau copain. Et c'est à partir de là que la maman entre en scène.

"Ca dampp bala"

Pour témoigner son soutien à son fils bien-aimé, la maman de Taphi a fait une vidéo pour laver à grande eau son fils de ce qu’elle appelle une volonté divine. Pour elle, ces vidéos obscènes de son fils prouvent que ce dernier est un «vrai homme» contrairement aux accusations qui ont longtemps subsisté sur sa virilité. Elle assume fièrement les actes de son fils, se vantant que ce dernier possède un "bel engin".

  • Ousmane Noël Dieng

Viennent ensuite les histoires de mœurs de jeunes politiciens comme le cas de Ousmane Noël Dieng (Chef de cabinet de Diène Farba Sarr à la délégation Générale à la Promotion des Pôles Urbains (DGPU), de Diamniadio et de Lac Rose) et d’un jeune de l’APR à Kaolack.

Tous deux ont été piégé par leurs copines respectives avec qui, ils entretenaient des relations malsaines. Leurs ébats sexuels ont été filmés par leurs conjointes qui menaçaient de tous déballer sur la place publique. Entre chantage, plainte, arrestation, ces affaires ont fait le choux gras de la presse.

  • Adji Sarr

L’affaire Adji Sarr, centre des débats politiques au Sénégal depuis plus d’un an, a connu un nouveau tournant en ce mois d’avril. Au début du mois, un enregistrement audio entre la jeune masseuse et un responsable de la mouvance présidentielle s’est retrouvé sur le Net. D’après les informations, l’autre voix appartiendrait à Mamour Diallo, l’ancien Directeur des Impôts et Domaines qui a eu des démêlés avec le leader de Pastef.

Depuis la fuite de cet enregistrement, c’est devenu la guerre des audios entre les soutiens d'Adji Sarr avec l’animateur Tange Tandian en tête de file et les partisans d'Ousmane Sonko avec Baye MC et Mollah Morgun qui se balancent de mystérieux enregistrements sonores d'Adji Sarr et de personnes autour d'elle. Chaque camp cherchant à tourner l'opinion en sa faveur.

  • Tange

D'ailleurs, l’animateur de LeralTv, Tange Tandian, a eu sa dose dans cette affaire d’audio. Un enregistrement d’une de ses conversations a été publiée sur la toile. Un audio où on entend l’animateur tenir des propos qui font douter de sa crédibilité et de l’objectivité de ses analyses dans l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko.

C’est devenu une tendance maintenant de vilipender et de détruire les gens en divulguant leur conversations privées, leurs vidéos intimes et/ou obscènes.

  • Fatoumata Ndiaye "Fouta tampi"

Plus récemment, c'est la politicienne Fatoumata Ndiaye "Fouta Tampi" qui a été victime de cette pratique. Des vidéos intimes de la jeune dame qui a rejoint le camp présidentielle, se sont retrouvées sur la toile alors que dit-elle, elle l’avait envoyé à son petit copain qui l’a trahi.

C’est à se demander dans quel pays sommes nous maintenant. Où sont passées les valeurs léguées par nos ancêtres à savoir le «kersa», «soutoura» et «ngorr». Pour une somme d’argent, les gens sont maintenant prêts à tout allant même jusqu’à détruire la vie d’une personne.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Loi de Finances 2023: un budget solutions de 6400 milliards pour soulager les ménages

Loi de Finances 2023: un budget "solutions" de 6400 milliards pour soulager les ménages

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Sénégal : Macky Sall annonce un budget de 6400 milliards FCFA en 2023

Sénégal : Macky Sall annonce un budget de 6400 milliards FCFA en 2023

Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !

Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !