AIBD : 17 personnes arrêtées avec de faux tests au mois de juillet

Dix-sept, c’est le nombre de personnes interpellées à l’Aéroport international Blaise Diagne du 1er au 25 juillet 2021, avec de faux tests de Covid-19.

AIBD dispositif de sécurité anti-Covid-19

L’information a été donnée , par Dr Charles Bernard Sagna, responsable du Centre de surveillance épidémiologique aux frontières ariennes . «Pour ce mois de juillet, les statistiques, rien que du 1er juillet au 25 juillet 2021, 17 passagers avec des résultats positifs ont tenté de quitter le territoire national. Et c’est par rapport à ces plateformes sécurisées que nous avons pu détecter ces cas et remettre les passagers auprès des forces de défense et de sécurité», révèle Dr Sagna.

Pour ce dernier, les faux tests ont toujours existé depuis l’ouverture des frontières aériennes c’est-à-dire le 15 juillet 2020. Et le dispositif de contrôle de test est bien éprouvé avec, dit-il, des équipes qui sont bien «capacitées» et formées et qui, lorsqu’un passager se présente avec un résultat d’un test Covid-19, ne peut échapper au filtre de la plateforme. Ce qui permet d’ailleurs, signale-t-il, de détecter le faux du vrai. Il soutient qu’il existe un réseau criminel bien organisé, composé d’informaticiens et même de personnels de la santé.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn