Madiambal ne lâche toujours pas Teliko

Le journaliste, administrateur général du groupe Avenir Communication, qui a obtenu l’autorisation du ministre de la Justice de poursuivre pénalement Téliko, a déposé une plainte contre ce dernier devant la Chambre criminelle de la Cour suprême.

Teliko-vs-Madiambal

Lors du procès en première instance qui l’opposait à Téliko, et pour lequel il a été condamné à trois mois ferme, le magistrat avait insinué à la barre que Madiambal Diagne était trempé dans une histoire de viol et d’escroquerie. Des accusations que ne digèrent toujours pas le patron d’Avenir Communication qui poursuit Teliko pour diffamation, dénonciation calomnieuse et injures publiques.

Cette histoire, je vais la poursuivre jusqu’au bout. Je ne laisserai personne ternir mon image. Je n’ai que ma crédibilité. Et j’y tiens comme la prunelle de mes yeux », déclarait le journaliste.

Le différend qui oppose les deux hommes est parti des accusations du journaliste qui a révélé que l'ex président de l’UMS -qui fut juge des chambres africaines extraordinaires -, a été épinglé par l’Union européenne dans un rapport officiel pour avoir perçu des frais de mission pour aller au Tchad alors qu’il a été totalement pris en charge par le Gouvernement tchadien. "L’Union européenne a protesté devant le Gouvernement du Sénégal. Sidy Kaba était ministre de la Justice et Souleymane Téliko avait remboursé", avait déclaré Madiambal Diagne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT