Touba : affrontements lors de l'enterrement d'un ‘homosexuel’

Des affrontements ont éclaté à la suite du refus d'inhumer un présumé homosexuel à Touba, provoquant des troubles entre les membres du Dahira Moukhadimatoul khidma et la famille du défunt.

Cimetière Bakhiya de Touba

Ça a chauffé à Touba ! En effet, la dépouille d'un individu présumé homosexuel, originaire de Kaolack, s'est vue interdire l'enterrement dans la ville sainte de Touba. L'opposition à cette inhumation émane des membres du Dahira Moukhadimatoul khidma, chargés de la gestion de la grande mosquée et des cimetières.

Les tensions ont éclaté à la suite de l'information selon laquelle le corps sans vie d'une personne que l'on présumait homosexuelle devait être inhumé à Touba. En réponse à cette situation, les membres du Dahira Moukhadimatoul khidma ont renforcé les contrôles afin de maintenir l'ordre. Le véhicule transportant la dépouille a finalement été expulsé et escorté hors de la ville sainte.

La mère du défunt, identifié sous le nom de C. Fall, avait exprimé le souhait de voir son fils inhumé à Touba après son décès, comme l'ont indiqué des membres du cortège funèbre. Cependant, après des discussions avec les autorités de Kaolack, la famille de C. Fall a été conseillée de procéder à l'inhumation de leur fils dans un lieu secret en dehors de la ville.

Dans un tournant inattendu de l'affaire, des jeunes du quartier Ndangane ont pris d'assaut la maison mortuaire en espérant que C. Fall avait été inhumé sur place. En réponse à cette situation, les forces de police du commissariat central de Kaolack sont intervenues pour disperser la foule, selon des informations de Seneweb.

La nuit dernière, cependant, la situation s'est rapidement détériorée, entraînant de violents affrontements entre les jeunes et la police. Heureusement, des renforts de police ont permis de reprendre les choses en main.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les Wodaabe : au cœur du Festival annuel du « vol de femme » !

Les Wodaabe : au cœur du Festival annuel du « vol de femme » !

Le faux mari de Soumboulou Bathily condamné à six mois de prison ferme

Le faux mari de Soumboulou Bathily condamné à six mois de prison ferme

Championnat du monde handball : les Lionnes battues,18-26, par la Suède

Championnat du monde handball : les Lionnes battues,18-26, par la Suède

Le Burkina et le Niger quittent la force antijihadiste G5 Sahel !

Le Burkina et le Niger quittent la force antijihadiste G5 Sahel !

Thiès : le marabout aurait enceinté et tué sa copine de 15 ans

Thiès : le marabout aurait enceinté et tué sa copine de 15 ans

Agé de 14 ans, il abrège sa vie par pendaison

Agé de 14 ans, il abrège sa vie par pendaison

Cet aliment que l'on mange au quotidien est à bannir si...

Cet aliment que l'on mange au quotidien est à bannir si...

Gana Guèye : 'Mes deux successeurs...'

Gana Guèye : 'Mes deux successeurs...'

Différend Aby Ndour-Viviane : la réaction ferme de Youssou Ndour

Différend Aby Ndour-Viviane : la réaction ferme de Youssou Ndour

ADVERTISEMENT