3e retour de parquet pour le fils de Idrissa Seck

Abdoulaye Seck, fils de Idrissa Seck, arrêté pour trafic de cocaïne, a fait l'objet d'un troisième retour de parquet.

Tribunal de Dakar

Le fils de Idrissa Seck n'est pas encore sorti de l'auberge. Présentés au procureur Abdoulaye Seck et ses complices devront prendre leur mal en patience jusqu'à aujourd'hui vendredi 24 mai 2024. En effet, ils ont fait l'objet d'un troisième retour de parquet. C'est au commissariat central de Dakar qu'ils ont passé la nuit.

Selon les informations, le parquet a décidé d'ouvrir une information judiciaire. Dans cette affaire, trois autres mis en cause sont activement recherchés. Les éléments de l'Ocrtis ont arrêté les dealers à bord d’un véhicule 4×4 contenant 18 kg de drogue. Les enquêteurs ont également saisi 2,8 kg de cocaïne supplémentaires lors de la perquisition de l’appartement de du présumé cerveau Mendy situé à Ngor-village.

Les renseignements de l’Ocrtis présentaient Papa Abdoulaye Seck comme le gérant d’un point de deal qui était à l’hôtel Terrou-Bi. Des bouteilles d’azote ont été retrouvés dans la suite où séjournait le fils de Idrissa Seck à l’hôtel Terrou-Bi. Lors de son interrogatoire, souffle Libération, Pape Abdoulaye Seck, interrogé sur la présence de ces bouteilles, a réfuté la paternité de ces produits. Il a précisé qu’il n’est consommateur d’aucune drogue. Toutefois, il a avoué que ces amis maliens qui le fréquentaient à l’hôtel en consommaient.

Mieux, le fils de Idrissa Seck se définissait comme un consultant politique en temps plein et garde rapprochée à ses heures perdues. Il a indiqué avoir connu le cerveau Mendy à l’âge de 17 ans, en France avant de le retrouver quelques années tard aux Maristes. Il prétend avoir vendu à Mendy une voiture de marque « Buggy » à 22. 500. 000 FCFA mais il restait un reliquat de 20 millions FCFA. A la suite d'une confrontation, Abdoulaye Seck est revenu sur ses déclarations en avouant que la voiture "BUGGY" lui appartenait.

ADVERTISEMENT

D’après Seck fils, Mendy menait son commerce de drogue depuis 5 ans. Il précise que ce dernier a tenté de l’enrôler dans le trafic de drogue à plusieurs reprises mais sans succès. Le cerveau utilisait aussi Ngaparou et Nguerigne comme points de chute pour déminer la drogue avec le soutien de Amadou Ndoye. Hier, tous les mis en cause ont bénéficié d’un deuxième retour de parquet.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

Sénégalais abattu en Allemagne :  nouvelles révélations accablantes

Sénégalais abattu en Allemagne : nouvelles révélations accablantes

ADVERTISEMENT