4 pirogues avec 588 migrants sénégalais débarquent en Espagne

Quatre pirogues parties du Sénégal ont débarqué en Espagne.

Plus de 160 migrants secourus au large de Grande Canarie, le 4 septembre 2023. Crédit : Reuters

Entre dimanche et lundi 4 septembre 2023, trois pirogues parties du Sénégal, ont débarqué en Espagne avec un total de 401 passagers. En effet selon Héléna Maleno Garzon, trois pirogues sont arrivés hier à Gran Canaria et Teneriffe. Elles transportaient respectivement 164, 133, et 187 passagers.

La veille, une autre pirogue est sortie à El Hiro avec 104 passagers à son bord, d'après la même source. Dimanche, un patrouilleur de haute mer de la Marine sénégalaise a intercepté un pirogue avec une centaine de migrants irrégulier à bord.

Près de 3 000 arrivées aux Canaries en août

Presque 3 000. Selon le décompte du gouvernement des îles Canaries, 2 692 personnes sont arrivées dans l'archipel espagnol pour le seul mois d’août 2023. Soit plus du double par rapport au même mois en 2022 (1 075 personnes). Une augmentation "critique" selon les ONG qui craignent une saison automnale compliquée sans le concours de l’État : sur certaines îles, notamment à el Hierro et Lanzarote, les structures et les moyens humains manquent pour accueillir dignement les exilés.

Selon le journal local espagnol "La Voz de Tenerife", la situation est même urgente : "Les ONG travaillant dans la région avertissent que la situation est très préoccupante et qu'à l'heure actuelle, elles ne peuvent pas prédire l'ampleur de la crise qui débutera en septembre", peut-on lire dans l'article. Ce lundi 4 septembre, plus de 160 migrants ont été secourus au large de l'île de Grande Canarie.

ADVERTISEMENT

Sur El Hierro, par exemple, il n’existe que deux centres d'accueil - surpeuplés - où adultes et mineurs sont obligés de cohabiter en attendant leur transfert vers d'autres îles espagnoles. Face à cette situation, les Canaries exigent que Madrid réagisse "immédiatement" pour éviter une nouvelle crise migratoire dans l'archipel.

Plus de 8 000 arrivées aux Canaries depuis le début de l'année

Depuis le début de l’été, la route des Canaries, particulièrement dangereuse, a explosé. Chaque semaine ou presque, des dizaines de migrants ont débarqué dans l’archipel depuis les côtes africaines à bord d’embarcations informelles. En quelques exemples, ce sont 450 personnes secourues le 21 et 22 août au large des îles espagnoles. Ce sont aussi 22 personnes arrivées en pleine canicule au sud de Tenerife le 13 août. Et près de 200 autres qui ont débarqué à Lanzarote le 8 août.

Selon les chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur communiqués fin juillet, plus de 16 000 migrants sont arrivés clandestinement en Espagne depuis le début de l'année. La moitié, plus de 8 000, ont débarqué aux Canaries.

Cette augmentation s’explique notamment par les récents départs depuis les côtes du Sénégal. De plus en plus de Sénégalais fuient la situation économique du pays - miné par l’inflation et la raréfaction des ressources halieutiques - et prennent la mer en direction des Canaries, distantes d’environ 1 500 kilomètres. D’autres raisons poussent aussi les migrants à prendre la route des Canaries, notamment la multiplication des contrôles en mer Méditerranée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT