Almadies : une autre affaire Hiba Thiam évitée de justesse

Ivre lors d’une soirée dans un appartement aux Almadies, une fille de 18 ans plante un tesson de bouteille à son camarade.

hiba thiam

Comme dans l’affaire Hiba Thiam, du nom de cette jeune fille décédée d’une overdose lors d’une soirée privée dans un appartement privé aux Almadies, dans la nuit du 3 au 4 avril 2020, en plein couvre-feu, un drame quasi similaire s'est produit dans ce quartier huppé de Dakar. Très jeune, Lala Thiam et Khadidja Ruth Marie filent du mauvais coton. Âgées de 18 ans, elles mènent quotidiennement une vie de débauche. Entre les veillés et house party, les gamines se dérèglent à tous les plaisirs de sens. À force de se fréquenter, les deux acolytes ont quelques divergences et ne se supportent plus.

Fort de cela, relate SourceA, chacune d’entre elles forme son clan. Un dimanche, Khadidja a quitté Pikine pour se rendre dans une soirée à petit comité dans un appartement aux Almadies. Une fois sur les lieux, la jeune fille tombe nez à nez sur son ex copine qu’elle ne peut plus voir en peinture. S’en est suivi une dispute suite aux piques qu’elles se lançaient à tout bout de champs. Sous l’influence de l’alcool bu tout au long, Khadidja saisit une bouteille de bière, la casse avant de le lui planter à la nuque.

Nonobstant le fait d’avoir échappé à une situation dramatique, les deux ont été saisis par l’autorité judiciaire. Après plusieurs jours de détention préventive, Lala Thiam et Khadidja Ruth Marie ont été présentées au juge du tribunal d’instance de Dakar ce lundi 29 janvier 2023. Comparus pour coups et blessures volontaires réciproques, Khadidja Ruth Marie se défend en première instance.

Reconnaissant les faits qui lui sont reprochés, elle ajoute : «des amis de son cousin avec qui je sortais m’ont invité. Je l’ai retrouvé à la soirée, elle a commencé à me lancer des piques. J’étais énervée. Elle a cassé la bouteille et je l’ai plantée. Les faits ont eu lieu à 6h du matin».

Sa co-prévenue pour sa part, explique : « j’étais ivre tout comme elle. Elle m’a frappé avec une bouteille. Nous étions des amies maintenant on se parle plus. Je suis venue avec une copine elle aussi pareille. On s’est mises à se lancer des piques ». Le juge rebondit : « comment à votre âge vous pouvez vous retrouver dans des appartements ivres et se battre avec tesson de bouteille », s’interroge-t-il.

Le délégué du procureur qui se questionne sur la qualité des filles doute qu’elles soient des belles de nuit. Convaincu de la culpabilité des prévenues, l’avocat de la défense sollicite la clémence. Au terme des débats, Lala Thiam et Khadidja Ruth Marie sont reconnus coupables des chefs de coups et blessures volontaires. Elles écopent d’une peine d’emprisonnement de 3 mois assortis du sursis.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré