Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

La série de tueries continue de faire sa course dans la région de la Casamance plus précisément à Ziguinchor (Cap Skirring).

braquage armée

Depuis le début de l’année 2024, quatre(4) personnes ont été tuées dans le Sud, plongeant ainsi les habitants dans une consternation totale et le désarroi. Un autre drame vient de frapper encore la population de Cap Skirring, un couple franco-sénégalais, une dame aurait été tuée par son compagnon, et une bagarre entre deux pêcheurs a viré au drame.

Le maire de Diembéring Léopold Aba Diatta s’est prononcé sur la situation actuelle de sa commune “nous avons enregistré 4 meurtres en l’espace d’un mois. C’est une situation préoccupante car la commune de Diembéring n’avait jamais connu une telle situation auparavant. C’est la raison pour laquelle nous avons jugé nécessaire d’en parler et d’essayer de trouver une solution. Il s’agit de renforcer la sécurité grâce aux forces de l’ordre et d’instaurer une brigade navale à Cap-Kiring”, a-t-il expliqué.

Pour rappel, quatre meurtres ont été enregistrés dans sa commune en l’espace d’un mois. D’abord celui de deux deux individus, un vigile et un charpentier retrouvés mort par balles, sur la baie de Boucotte-Diembéring, non loin du village de Cap Skirring le 02 février.

Ensuite celui du 11 février, ou la jeune coiffeuse a été égorgée par son petit ami à Cap Skirring. Pour finir, le 20 février, trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une pirogue à l’embouchure du fleuve Casamance.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT