Casamance : l'Armée incinère des armes des rebelles d'Atika

L'Armée sénégalaise a réduit en cendres, samedi 23 décembre 2023, des armes des rebelles d'Atika dans les village de Mamatoro et à Birassi en Casamance.

armes rebelles

La base rebelle de « Diakaye », placée sous le commandement de Fatoumata Coly, a joint l’acte à la parole samedi. Les armes de ces anciens combattants ont été restituées conformément à l’accord signé avec les autorités étatiques. La cérémonie de destruction des armes comme les Kalachnikov et les RPG s'est déroulée dans les villages de Birassi et de Mamatoro en présence des autorités administratives et militaires de Ziguinchor, avec à leur tête le gouverneur Mor Talla Tine.

« Jamais dans l’histoire de ce conflit en Casamance, on a procédé publiquement à la destruction d'armes de guerre », s'est réjoui Cheikh Tidiane Cissé, coordonnateur régional du Mouvement contre les armes légères en Afrique de l'Ouest (Malao). A l'en croire, le 23 décembre fera date dans la quête de la paix en Casamance.

Mor Talla Tine, le chef de l'exécutif régional, d'ajouter : «la destruction de ces armes est un pas supplémentaire vers la matérialisation d'une volonté commune de faire de la paix qui est la seule alternative viable au développement de la région et du pays. Je salue le courage des ex combattants du Mfdc et plus précisément ceux de la base de Diakaye qui ont choisi de déposer les armes ».

Le Gouverneur de Ziguinchor lance ainsi un appel aux autres fractions rebelles pour qu'elles déposent les armes.

ADVERTISEMENT

Le représentant de l'Initiative pour la réunification des ailes politiques et armées du Mfdc (Irapa), Lamine Coly, a pour sa part exprimé la « volonté irréversible du mouvement d'aller dans le sens d'une consolidation de la dynamique pour encourager le retour de la paix définitive en Casamance.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT