Casamance : les accords de paix de Bissau contestés au sein du MFDC

Les accords de paix signés entre l’Etat du Sénégal et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance représenté par César Atoute Badiate sont remis en question par la frange dure du MFDC. L'État du Sénégal et les ailes politiques et rebelles unifiées du MFDC ont paraphé le 4 août 2022 à Bissau un accord pour le dépôt des armes dans le Sud du pays.

Signature d'accords de paix entre l'Etat du Sénégal et le MFDC à Bissau, le 4 août 2022.

En point de presse à Mangoukourou, le bois sacré niché dans la ville de Ziguinchor, l’aile dure du mouvement déchire le document issu de la médiation du président de la Guinée-Bissau, Umaro Cissoko Emballo. C’est Amidou Djiba, porte-parole du bureau national du Mangoukourou, qui s’est adressé à la presse en donnant la position ferme des dissidents qui partagent la même position que Salif Sadio.

En effet, il récuse d’emblée toute décision née des négociations en Guinée Bissau. « Ces accords ne nous concernent pas. Ce n’est pas le MFDC authentique qui a signé ces accords. Ce MFDC qui a signé ces accords n’est pas reconnu. C’est le comité provisoire du MFDC qui ne peut pas signer à la place du MFDC authentique. Nous récusons cette signature de Guinée-Bissau. L’Abbé Diamacoune Augustin disait : "la paix ne se bricole pas, elle ne se bâtit pas sur du sable mouvant de moralisme et l’arbitraire" », fait-il savoir

Avant d’ajouter : « la volonté du régime de M. Macky Sall est d’en finir avec le MFDC avec les armes. Mais nous disons que cette solution est impossible et illusoire, quelle que soit l’importance des forces utilisées. Le Sénégal utilise les stratégies de la division et de la corruption. Nous appelons toujours à se réunir à la table de négociation. Notre conviction, c’est l’indépendance de la Casamance ».

Dans ce même sillage, Mangoukourou semble ne plus reconnaître César Atoute Badiate comme chef de guerre du MFDC. « César Atoute Badiate est souffrant et malade. C'est un handicapé visuel. Il a signé le document alors qu’il n’est même pas en fonction. Ensuite, il est condamné à perpétuité. Cela signifie qu’il vaque à ses occupations alors que d’autres croupissent en prison », rembobine Amidou Djiba.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Député sortant, Sonko va restituer véhicule de service et passeport diplomatique

Député sortant, Sonko va restituer véhicule de service et passeport diplomatique

Me Oumar Youm demande à Aminata Touré de restituer le mandat de député

Me Oumar Youm demande à Aminata Touré de restituer le mandat de député

Accusé de viol: Kaliphone Sall donne sa version des faits

Accusé de viol: Kaliphone Sall donne sa version des faits

Le Joola : 20 ans après, Macky Sall n’oublie pas la tragédie

Le Joola : 20 ans après, Macky Sall n’oublie pas la tragédie

Mlomp-Kassa: indignation générale contre les propos de Madiambal

Mlomp-Kassa: indignation générale contre les propos de Madiambal

Ousmane Sonko: Ce gouvernement ne réglera pas les problèmes des Sénégalais

Ousmane Sonko: "Ce gouvernement ne réglera pas les problèmes des Sénégalais"

Un responsable du PDS tué au Brésil

Un responsable du PDS tué au Brésil

Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : le clash des effets

Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : le clash des "effets"

Histoires de presse… [Opinion du Contributeur]

Histoires de presse… [Opinion du Contributeur]