Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

Le trafic de peaux de léopard persiste à Kédougou

PEAUX LEOPARDS

Le vendredi 24 mai 2024, deux individus ont été arrêtés par les agents des Eaux et Forêts et de la Chasse et la Police de Kédougou. Ils étaient en possession de peaux d’espèces de faune. Ils transportaient sur eux un grand sac contenant plusieurs peaux de félins sauvages fraîchement abattus, dont une peau de léopard, un animal sauvage hautement protégé par la loi au Sénégal comme en République de Guinée. Un des deux présumés trafiquants réside en Guinée tandis que son complice vit au Sénégal.

Les faits qui leur sont reprochés au moment de leur présentation devant le Procureur de la République de Kédougou est la détention, la circulation, l'importation illégale et la tentative de commercialisation au Sénégal d'une peau fraîche de léopard chassé illégalement dans les forêts de la République de Guinée. Ils essayaient de vendue la peau fraîche au Sénégal où la loi réprime ce trafic à travers l’article L.32 du Code de la Chasse et de la Faune.

Malheureusement ce trafic de peaux de léopards entre la Guinée et le Sénégal persiste depuis plus de dix (10) ans malgré les nombreux efforts déployés par les différents acteurs étatiques de la protection de la faune et les différentes ONG qui luttent "d'arrache pieds" et au coude à coude avec ces mêmes autorités en charge de la lutte contre le trafic de faune.

En 10 ans, ce sont plus de 30 trafiquants de léopard qui ont arrêtés et condamnés à des peines de prison ferme dans la région de Kédougou. Cela démontre la détermination et l'acharnement des braconniers et des trafiquants à nuire à notre patrimoine naturel, enlevant toute chance aux prochaines générations africaines de connaître ces merveilleux et mystérieux félins tout en s'enrichissant illégalement.

ADVERTISEMENT

Les deux présumés trafiquants étaient également en possession de 02 peaux de serval, un petit félin sauvage élégant, très discret et beaucoup moins connu du public qui souffre lui aussi comme son cousin le léopard du braconnage et du commerce illégal intensif.

Tous les trafics transfrontaliers en général sont un fléau qu'il faut combattre vigoureusement car ils peuvent mettre en péril le patrimoine naturel, la stabilité sécuritaire et économique d'un pays. C’est le cas également du trafic de faune.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

Sénégalais abattu en Allemagne :  nouvelles révélations accablantes

Sénégalais abattu en Allemagne : nouvelles révélations accablantes

ADVERTISEMENT