Diffamation : Dame Mbodj face à Sitor Ndour et Madiambal Diagne

Dame Mbodj, poursuivi pour diffamation dans deux dossiers de diffamations que lui ont intenté Madiambal Diagne et Sitor Ndour devra repasser à la barre le 11 janvier 2024. La défense qui s'est enrichie de nouveaux avocats a demandé le renvoi pour leur permettre de s'imprégner du dossier.

Dame Mbodj

L'enseignant est attaqué pour diffamation et s'est présenté hier jeudi 14 décembre 2023 devant le juge de la troisième chambre de correction. La première citation vient du journaliste et patron du groupe "Avenir communication" Madiambal Diagne. Ce dernier reproche à Dame Mbodj d'avoir tenu des propos diffamatoires sur sa personne. Il lui réclame 500 millions de FCFA pour réparation du "préjudice causé".

Cette plainte fait suite à la sortie de Dame Mbodji dans l'affaire foncière opposant Madiambal Diagne à une dénommée Aïta Seck. Lors de son face-à-face avec la presse, l'enseignant activiste avait traité le journaliste de "bandit et de délinquant foncier".

"Madiambal Diagne tu fais partie du régime de Macky Sall, tu fais comme bon te semble sans aucune conséquence, tu es dans tous les problèmes fonciers et tu t’en es toujours sorti puisque tu as le soutien du Président Macky Sall (…) Il est temps pour le président de la République de l’arrêter s’il s’avère que c’est lui qui le protège ", avait dit l’activiste dans la citation directe qui lui a été servie.

D'un autre côté, le responsable de l'Apr Sitor Ndour a décidé lui aussi de solder ses comptes avec Dame Mbodji. D'après les informations de Senenews, il lui a servi une citation directe dans laquelle il lui réclame 500 millions de FCFA.

Tout comme Madiambal Diagne, Sitor Ndour poursuit Dame Mbodji pour le délit de diffamation. Il aurait fait appel aux services d'un huissier pour faire constater, sur procès-verbal, les propos de Dame Mbodj. Dans une vidéo, l'enseignant soutenait que l’acquittement de Sitor Ndour dans l’affaire du viol de sa bonne est un scandale.

ADVERTISEMENT

Appelée hier à la barre, les deux affaires ont été renvoyées au 11 Janvier 2024, sur demande de Dame Mbodj dont la défense s'est renforcée. Le syndicaliste, qui avait comme avocat Me Abdoulaye Tall, a renforcé sa défense avec la constitution , hier, d'autres avocats. Ils ont sollicité leur renvoi pour s'imprégner des deux affaires. Les avocats des parties civiles ont voulu s'y opposer.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

Nouvelles inquiétantes sur l'économie sénégalaise

Nouvelles inquiétantes sur l'économie sénégalaise

Altercation au parlement entre les députés sénégalais Guy Sagna et ivoirienne Adjaratou Traoré

Altercation au parlement entre les députés sénégalais Guy Sagna et ivoirienne Adjaratou Traoré

Lutte : Balla Gaye 2 bat Tapha Tine (Vidéo)

Lutte : Balla Gaye 2 bat Tapha Tine (Vidéo)

ADVERTISEMENT