Enseignants à TER… [Opinion du Contributeur]

L'heure est grave…

jeunes-filles

Si l’inspecteur d’académie de Matam a jugé nécessaire dans une circulaire, « d’interdire des relations extra-pédagogiques avec les jeunes filles » pour rappeler à l’ordre « le corps des enseignants », c'est sans nul doute parce que « l’heure est grave », pour reprendre une expression très prisée des étudiants « en mouvement ».

C'est un secret de Polichinelle que d’affirmer que l’enseignant et l’élève peuvent entretenir des relations amoureuses qui aboutissent au mariage sans que le cursus de l’apprenante ne soit secouée. Un accompagnement et un engagement salutaires. Ça c'est le côté positif. Le revers de la médaille, c’est la déperdition scolaire inhérente à l’irresponsabilité de certains enseignants qui exploitent honteusement les faiblesses de leurs élèves pour assouvir des désirs ardents.

Si ces relations aboutissent à des grossesses indésirables, c’est encore beaucoup plus grave. C’est lâche et repoussant. D'où le « caractère délictueux et préjudiciable » de ce type de relation qui « porte atteinte à la dignité des jeunes ». Maintenant, il faudrait être en mesure d’établir les « relations extra-pédagogiques ». Ce qui sera difficile et pourrait entraîner des conséquences et des dégâts collatéraux suite logique de la délation et des racontars qui ne sont pas forcément crédibles. Il faudrait donc du béton avant de saisir contre ces « cas récurrents non conformes aux règles d’éthique, de déontologie et de la morale professionnelle » soulignés par l’inspecteur d’académie de Matam.

Il faut surtout éviter de céder à la passion et à l’exposition médiatique qui peuvent pousser à des décisions malheureuses et inappropriées. Surtout dans un milieu enseignant où la fameuse image « de la chèvre obligée de brouter là où elle est attachée », est toujours de mise. Des nouvelles du Train régional Express Régional (Ter). De bonnes nouvelles : ce moyen de transport permet à beaucoup de Dakarois, beaucoup de Sénégalais de se déplacer convenablement avec moins de peines. Mauvaise nouvelle : les prévisions des autorités sur sa rentabilité ne sont pas atteintes. Maintenant, le défi est de faire de telle sorte que la mauvaise nouvelle ne vienne pas à bout des bonnes nouvelles. Ce serait dommage !

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

CAN 2023 : le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires

CAN 2023 : le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires

Yewwi : Déthié Fall se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel

Yewwi : Déthié Fall se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel

Kanye West va réinventer les emballages de McDonald's

Kanye West va réinventer les emballages de McDonald's

Cinq (5) aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

Cinq (5) aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

L'humoriste 'Ndiaye' est décédé

L'humoriste 'Ndiaye' est décédé

Dr Babacar Diop : l’essentiel de mon patrimoine 'est constitué de livres'

Dr Babacar Diop : l’essentiel de mon patrimoine 'est constitué de livres'

D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

Ce qu’il faut retenir de l’annulation de la décision de la DGE

Ce qu’il faut retenir de l’annulation de la décision de la DGE

Agression à la zone de Captage : Six des sept malfrats arrêtés !

Agression à la zone de Captage : Six des sept malfrats arrêtés !