Escroquerie via Orange Money: un étudiant condamné à trois mois de prison ferme

Fallou M., en deuxième année d'études, a été reconnu coupable d’avoir orchestré un schéma frauduleux pour soutirer d’importantes sommes d’argent de comptes Orange Money. Les accusations sont portées sur la somme de 2 millions de francs CFA, sur une période de trois (3) mois durant laquelle le duo aurait opéré.

La guerre des prix fait rage entre Orange Money et Wave au Sénégal

Les enquêteurs ont mis fin à leur activité présumée après avoir identifié et appréhendé les deux individus. Fallou M. était accusé d'une série de délits, notamment « d'accès frauduleux à des systèmes informatiques de distributeurs Orange Money, d'usurpation d'identité et de collecte de données personnelles ».

Attrait à la barre, l'étudiant a rejeté toutes les accusations, prétendant n'avoir jamais effectué de telles opérations. Il a tenté de disculper sa responsabilité en affirmant avoir prêté sa carte SIM à un ami parti à l'étranger.

Cependant, des numéros de fournisseurs retrouvés dans le téléphone de Fallou M. et les détails de ses opérations dans les points cash ont été présentés comme preuves par les enquêteurs. Il aurait utilisé diverses méthodes pour valider les transactions, notamment en enregistrant son numéro sous le nom d'Orange Money dans les points cash.

De son côté, son complice présumé, Serigne Fallou D., a affirmé n'avoir eu connaissance que d'une seule opération, croyant agir pour un membre de la famille de Fallou M. L'issue du procès a abouti à une condamnation de deux ans, dont trois mois ferme pour Fallou M., assortie d'une amende de 2 millions de francs CFA. Quant à Serigne Fallou D., il a été relaxé, son innocence étant reconnue par le tribunal, relate Rewmi Quotidien.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT