Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Le tribunal militaire a rendu sa décision dans l’affaire de trafic de passeports diplomatiques entre la présidence et le ministère des Affaires étrangères.

 Trafic de passeports diplomatiques : Nouveaux développements !

Le tribunal militaire a reconnu coupables l’adjudant-chef de la gendarmerie, Mamadou Lamine Ba, en service à la Présidence et Assane Ndione, gendarme en service au niveau du Bureau des passeports diplomatiques du ministère des Affaires étrangères et leurs complices de complicité de faux dans des écritures privées. Ils ont été condamnés à un an de prison de ferme.

Cependant, il a demandé la requalification des faits de complicité de faux dans des documents administratifs en délivrance indue de documents administratifs. Les mis en cause ont été relaxés des chefs d’accusation d’association de malfaiteurs et de trafic de migrants. Pour la répression, ils ont été condamnés à un an de prison ferme.

Au total, si personnes ont été déférés au parquet hier dans l'affaire dite de trafic de passeports diplomatiques entre la Présidence de la république et le Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

À noter que lors de l’audience, l’agent judiciaire de l’État avait demandé à ce que les intérêts civils de l’État soient réservés. Parce que, dit-il, « nous ne savons pas le nombre de passeports qui a été donné et le préjudice subi par l’État ». Par ailleurs, les deux gendarmes ont contesté les faits qui leur sont reprochés. À les en croire, ils n’ont rien à se reprocher.

Le gendarme Assane Ndione, en service au Bureau des passeports diplomatiques du ministère des affaires Etrangères facilitait l’enrôlement et le retrait des documents après leurs confections. Il y a également l’adjudant-chef Ousseynou Bâ, en service à la Présidence. Il glissait les demandes dans le courrier de l’aide de camp qui devait être soumis, pour approbation, au président de la République.

ADVERTISEMENT

Badara Sambou et Cheikh Ibnou Samb, tous les deux agents au ministère des Affaires étrangères se chargeaient eux aussi de démarcher des candidats. Tous les deux, ils ont pris en charge, notamment, les dossiers de l’ex-miss Sénégal Fabienne Féliho et du défenseur des Lions Kara Mbodji. Ces derniers leur ont versé deux millions et trois millions de francs CFA pour obtenir des passeports diplomatiques.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : le C.C publie une nouvelle liste de candidats

Présidentielle 2024 : le C.C publie une nouvelle liste de candidats

Très mauvaise nouvelle pour Me Ngagne Demba Touré

Très mauvaise nouvelle pour Me Ngagne Demba Touré

Chavirement au Cap Skirring : 3 morts et un disparu

Chavirement au Cap Skirring : 3 morts et un disparu

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

344 détenus (politiques) déjà  libres, 272 libérés prochainement

344 détenus (politiques) déjà libres, 272 libérés prochainement

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

ADVERTISEMENT