ADVERTISEMENT

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Le tribunal militaire a rendu sa décision dans l’affaire de trafic de passeports diplomatiques entre la présidence et le ministère des Affaires étrangères.

 Trafic de passeports diplomatiques : Nouveaux développements !

Le tribunal militaire a reconnu coupables l’adjudant-chef de la gendarmerie, Mamadou Lamine Ba, en service à la Présidence et Assane Ndione, gendarme en service au niveau du Bureau des passeports diplomatiques du ministère des Affaires étrangères et leurs complices de complicité de faux dans des écritures privées. Ils ont été condamnés à un an de prison de ferme.

ADVERTISEMENT

Cependant, il a demandé la requalification des faits de complicité de faux dans des documents administratifs en délivrance indue de documents administratifs. Les mis en cause ont été relaxés des chefs d’accusation d’association de malfaiteurs et de trafic de migrants. Pour la répression, ils ont été condamnés à un an de prison ferme.

Au total, si personnes ont été déférés au parquet hier dans l'affaire dite de trafic de passeports diplomatiques entre la Présidence de la république et le Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

À noter que lors de l’audience, l’agent judiciaire de l’État avait demandé à ce que les intérêts civils de l’État soient réservés. Parce que, dit-il, « nous ne savons pas le nombre de passeports qui a été donné et le préjudice subi par l’État ». Par ailleurs, les deux gendarmes ont contesté les faits qui leur sont reprochés. À les en croire, ils n’ont rien à se reprocher.

Le gendarme Assane Ndione, en service au Bureau des passeports diplomatiques du ministère des affaires Etrangères facilitait l’enrôlement et le retrait des documents après leurs confections. Il y a également l’adjudant-chef Ousseynou Bâ, en service à la Présidence. Il glissait les demandes dans le courrier de l’aide de camp qui devait être soumis, pour approbation, au président de la République.

Badara Sambou et Cheikh Ibnou Samb, tous les deux agents au ministère des Affaires étrangères se chargeaient eux aussi de démarcher des candidats. Tous les deux, ils ont pris en charge, notamment, les dossiers de l’ex-miss Sénégal Fabienne Féliho et du défenseur des Lions Kara Mbodji. Ces derniers leur ont versé deux millions et trois millions de francs CFA pour obtenir des passeports diplomatiques.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT