Fonds Covid : le Prof. Moussa Seydi et le Directeur de la Prévention épinglés

La Cour des comptes a publié son rapport de 180 pages sur les marchés de la Covid. Les fonds manipulés par le Service des maladies infectieuses de Fann, dirigé par le Professeur Moussa Seydi, ont été passés au peigne fin.

Prof Moussa Seydi - Réunion CNGE

Au Service des Maladies infectieuses et tropicales (Smit) qui tient tant à cœur au Professeur Moussa Seydi, les transferts qui lui sont versés et destinés à la réhabilitation et l’équipement dudit services ont gérés par un cabinet privé dénommé « Smartech Solutions » dont la Directrice est… prestataire au Smit ; ce qui laisse présager un risque de conflit d’intérêt. Mieux ou pire, dans cette structure, les chèques destinés aux paiements des prestations et autres marchés sont cosignés par le gérant des fonds et le chef du Service alors que le Smit ne bénéficie d’aucune autonomie. Plus grave, concernant l’acquisition de matériels électriques et luminaires, pour un montant de 88.160.621 FCFA, dont un groupe électrogène à 7412,21 euros, soit 4.862.091 FCFA, la facture du fournisseur est émise au nom de madame Fatima Sall, à la fois gérante des fonds du Smit et Directrice du Cabinet privé dénommé « Smartech Solutions ».

Le Directeur de la Prévention, Dr Mamadou Ndiaye invité à rembourser 10 millions FCFA

Pour la Direction de la Prévention un chèque de 2 millions FCFA a été émis au nom de Daouda Fofana sans produire la justification qui sous-tend le règlement alors que la prestation, objet présumé du décaissement, est fournie par « Dina Family », un Restaurant-traiteur. De plus, un écart de 1.416.000 FCFA est constaté, entre le montant encaissé (2 millions de FCFA) et celui (3.416.000 FCFA) figurant sur la situation d’exécution signée par la Direction de la Prévision.

Il est noté également que deux chèques d’un montant de 5 millions FCFA chacun ont été émis au nom de Abba Bakary Keïta alors que la prestation est réalisée par Dina Family. Dans sa réponse, Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention, invoque l’urgence pour justifier l’émission des chèques d’un montant total de 12 millions FCFA respectivement au nom de Abba Bakary Keïta (10millions FCFA) et Daouda Fofana (2.000.000 FCFA), qui sont des agents coursiers à la Direction de la Prévention.

Aussi, reconnait-il que le paiement au profit du prestataire s’est fait en espèces. La Cour constate que, sur le montant de 12millions FCFA décaissé, le Directeur de la Prévention n’a justifié que 1.260.000 FCFA, d’où un reliquat de 10.740.000 FCFA non justifié. La Cour demande au Ministre des Finances et du Budget de mettre en œuvre les procédures nécessaires pour le remboursement de la somme de 10.740.000 FCFA équivalant au montant décaissé et non justifié par le directeur de la Prévention au Ministère de la Santé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

ADVERTISEMENT