Gambien « tué » près de la Casamance : Adama Barrow demande une enquête conjointe avec le Sénégal

Le ministre gambien de la défense Serign Modou Njie a assisté aux funérailles de Duwa Badjie, le mercredi 14 février dernier, dans le village de Gilanfary. L’infortuné aurait été tué par les forces sénégalaises stationnées en Casamance alors qu’il revenait de Funtang (localité de Foni).

Karang-checkpoint police

Le ministre a assuré que le gouvernement n'était pas resté insensible à cet évènement malheureux. « La mort de Duwa Badjie est une tragédie pour le pays tout entier. Je peux vous dire que depuis que nous avons été informés de la fusillade ayant entraîné son décès, nous avons immédiatement convoqué une réunion du Conseil national de sécurité, présidée par le président Barrow. Il a immédiatement donné des directives pour que l’affaire fasse l’objet d’une enquête…Tous les membres du Conseil national de sécurité ont reçu l'ordre de contacter leurs homologues sénégalais et de discuter avec eux de la mort de Duwa Badjie. Le président a lui-même indiqué qu'il allait s’entretenir avec le président Macky Sall sur cet incident », a-t-il déclaré selon « The Point ».

Adama Barrow a également demandé une enquête conjointe entre la Gambie et le Sénégal pour faire la lumière sur la mort de l’infortuné, informe le ministre gambien de la défense. Le député de Foni, Tumani Sanneh, a remercié le gouvernement pour les actions entreprises depuis la mort de M. Badjie. Il a cependant souhaité que ce type d’incident soit le « dernier à Foni ».

« En tant que législateur, nous continuerons à défendre les habitants de Foni. Si Foni n’est pas en paix, le pays ne le sera sûrement pas », a-t-il prévenu. Son collègue Burama Sanyang, a tenu à rappeler que « Foni n’est pas la Casamance mais une partie de la Gambie ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT