Guédiawaye : deux élèves mineures à la quête d'un amant performant au lit

Le couple L. Niang et M. Ndoye a été jugé hier vendredi après plusieurs renvois. Selon Le Soleil, les deux mis en cause ont été respectivement condamnés à deux ans dont six mois et trois mois ferme.

Sexualitéééé

Tout est parti, rappelle le journal, de la demande de N.F. Fall et B. Seck, âgées de 15 ans et élèves en classe de 4e. Lors des activités du foyer socio-éducatif de leur établissement sis à Mbao, elles se sont rapprochées de M. Ndoye, 19 ans, lui demandant de leur trouver un amant performant au lit.

Cette dernière contacte un de ses cousins, avec qui elle a entretenu des relations intimes par le passé, lui proposant de satisfaire la libido de deux jeunes élèves. Récalcitrant au début, ce dernier, flatté dans son égo, a fini par accepter. Le groupe se retrouve dans une auberge sise à Yoff et se livre à une partouze. A la barre du tribunal des flagrants délits de Pikine – Guédiawaye, ils ont tous reconnus les relations intimes.

Selon Me Pape Mor Niang, son client n’a pu résister à la tentation. “Une femme en rentre jamais bredouille à la chasse”, a-t-il plaidé, citant un adage. C’est ainsi que la robe noire a rejeté l’accusation portant sur le détournement de mineures, arguant que “les gamines étaient déjà perverties avant de faire la connaissance” de L. Niang. Le tribunal a disqualifié les faits en complicité de détournement de mineures. Mal à l’aise, les parents des élèves n’ont rien réclamé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT