ADVERTISEMENT

Hydrocarbures : le projet Sangomar avance à grands pas

La société d’exploration et de production pétrolière Woodside, qui gère le champ offshore Sangomar, a annoncé que le projet avance à grands pas. La première production de pétrole est prévue pour 2023 et devrait constituer le premier projet pétrolier offshore du Sénégal.

Champ pétrolier de Sangomar

Situé à 100 km au sud de Dakar dans les blocs Rufisque, le champ Sangomar contient à la fois du pétrole et du gaz et couvre une superficie totale de 7 490 km2. La réalisation du projet Sangomar a réalisé d’importants progrès.

ADVERTISEMENT

Déjà, le 1er septembre dernier, le vice-président exécutif de Woodside chargé des opérations internationales, Shiva McMahon, avait annoncé lors d’un séjour à Dakar que les travaux de la première phase du projet Sangomar étaient bouclés à 60%.

En effet, la société d’exploration et de production pétrolière australienne a annoncé l’arrivée sur le site du navire de pose Seven Vega. Concrètement, le navire de pose Seven Vega permettra d’assurer d’après le site Seneweb « la mise en service des installations du vaste réseau de pipelines composé de lignes de flux et d'ombilicaux afin d'acheminer les flux d'hydrocarbures vers le FPSO (Unité flottante autonome, capable de traiter le pétrole brut et de la stocker avant son transbordement sur un navire de transport, NDLR) ».

La société australienne dispose actuellement neuf navires dans le champ Sangomar. Ocean BlackHawk figure parmi ces navires. Dans le cadre de l’exécution de la Phase 1 du projet Sangomar avec 23 puits à forer. Ocean BlackHawk a lancé le forage d’un puits d’exploration dans les blocs de Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore.

Selon la même source, lors de sa phase d’exploitation, la plateforme devrait traiter quotidiennement 100 000 barils de pétrole brut, 130 millions de pieds cubes standard de gaz et 145 000 barils d’eau pour injection.

Elle sera en outre être dotée d’une capacité de stockage d’au moins 1,3 million de barils de pétrole brut. Pour rappel, Woodside est l’opérateur de la coentreprise RSSD, avec une participation de 82 %, tandis que la participation restante est détenue par la société pétrolière d’État du Sénégal, la Société des Pétroles du Sénégal (Petrosen) (18 %), nous renseigne Energy Capital Power. Enfin, la première production de pétrole issue du champ offshore Sangomar est prévue au second semestre de 2023.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cinq aliments qui contiennent de la vitamine D

Cinq aliments qui contiennent de la vitamine D

Grand-Yoff : un imam porté disparu

Grand-Yoff : un imam porté disparu

L’hécatombe des « influenceurs » ! [Opinion du Contributeur]

L’hécatombe des « influenceurs » ! [Opinion du Contributeur]

Hydrogène vert : un secteur prometteur en Afrique (rapport)

Hydrogène vert : un secteur prometteur en Afrique (rapport)

Tout Yewwi Askan Wi se range derrière Ousmane Sonko

Tout Yewwi Askan Wi se range derrière Ousmane Sonko

Sénégal : des doutes et des peurs… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : des doutes et des peurs… [Opinion du Contributeur]

Les pays de la CEDEAO reçoivent un prêt de 50 millions de dollars de la BAD

Les pays de la CEDEAO reçoivent un prêt de 50 millions de dollars de la BAD

Deux ans de prison ferme pour Samba Ka !

Deux ans de prison ferme pour Samba Ka !

Le Rayo réagit au non-transfert de Pathé Ciss : 'Il n’y a eu aucun accord entre les clubs'

Le Rayo réagit au non-transfert de Pathé Ciss : 'Il n’y a eu aucun accord entre les clubs'

ADVERTISEMENT