Ils se saoulent avec du parfum 'Boul Faalé" et s'entretuent

Le drame a eu lieu dans la région de Linguère. Dans les localités éloignées des communes de Dahra et de Linguère, le parfum dénommé «Boul Falé» est très prisé, non seulement pour se couvrir d’une bonne odeur, mais aussi pour se saouler. Les populations de ces villages, tentées par l’ivresse, consomment du parfum à la place de la boisson alcoolisée.

meurtre

A l’occasion des marchés hebdomadaires, le «Boul Falé» se vend comme de petits pains, malgré l’interdiction du produit par les commandants des brigades de gendarmerie de Dahra et Linguère, qui ont pris des mesures pour limiter les dégâts causés par ce produit très nocif pour la santé et la raison.

Jeudi dernier, les corps des deux bergers, âgés de 18 ans, Oumar Moustapha et Oumar Moussa, connus dans leur village, Yaré Lao, comme deux amis inséparables, ont été découverts dans la brousse. La veille, le mercredi, ils quittèrent ensemble leur patelin pour se rendre à un mariage à Baradi, hameau situé dans la commune de Dodel.

Dans la nuit du mercredi au jeudi, les deux jeunes hommes décidèrent de rentrer chez eux. Mais toute la journée, comme beaucoup de leurs compagnons, ils avaient acheté des bouteilles de «Boul Faalé» pour leur consommation. Plongés dans l’ivresse toute la journée, ils ont pris congé de leurs amis vers 2 heures du matin, mais ils n’arriveront jamais à Yaré Lao, rapporte Le Quotidien.

Car le jeudi matin, les corps sans vie des deux garçons ont été retrouvés à la sortie de Baradi, chacun tenant un couteau à la main. En outre, de nombreux coups sur les différentes parties du corps confirmant un duel à mort. Sur instruction du procureur de Saint-Louis, les éléments de la Brigade de gendarmerie et des sapeurs-pompiers de Pété, qui étaient sur les lieux, ont acheminé les corps à l’hôpital de Ndioum.

En attendant l’issue de l’enquête, plusieurs témoins indiquent que les deux garçons ont abusé ce jour-là de «Boul Faalé», alcool prisé par de jeunes bergers. Or, il s’agit d’un parfum bas de gamme avec une forte teneur en alcool, vendu à vil prix. Mais, il est transformé en boisson alcoolisée par des jeunes en quête de sensations fortes. Vu ses ravages, il est interdit par un arrêté préfectoral, mais sa consommation continue de flamber dans certaines zones.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Nitt Doff à Soul Bangs: 'tu a fait une très grande erreur. C'était maladroit...'

Nitt Doff à Soul Bangs: 'tu a fait une très grande erreur. C'était maladroit...'

Prison Camp Pénal : les détenus en grève de faim ce lundi

Prison Camp Pénal : les détenus en grève de faim ce lundi

Ce que révèle l'audio de Macky Sall fuité par Robert Bourgi

Ce que révèle l'audio de Macky Sall fuité par Robert Bourgi

Culture : découvrez 8 civilisations fascinantes à travers le monde !

Culture : découvrez 8 civilisations fascinantes à travers le monde !

Thiès: un homme d’une cinquantaine d’années se suicide par pendaison

Thiès: un homme d’une cinquantaine d’années se suicide par pendaison

Burkina : 10 morts dans l'attaque d'une mosquée

Burkina : 10 morts dans l'attaque d'une mosquée

ADVERTISEMENT