Largué par sa copine, l'étudiant porte une seule chaussure de la Fac Lettres au Pavillon J

Quitté par sa petite-amie, N. Nd. étudiant devenu aujourd'hui enseignant a vécu une rupture violence. Dans les colonnes de L'OBS, il raconte sa déception amoureuse.

centre-des-oeuvres-universitaires-Coud-universite-Dakar-978x608

L'histoire est racontée par N. Nd. étudiant devenu aujourd'hui enseignant en service à Louga continue de vivre dans sa chair la trahison dont il a fait l'objet. Père de deux enfants, il est revenu sur cette affaire vieille de plus de dizaine d'années. "Etant étudiant en année de Licence au Département de Lettre Modernes à l'UCAD, je sortais avec une cousine domiciliée à Saint-Louis. A ce moment, elle était en classe de Seconde. J'ambitionnais de l'épouser. Notre relation était très sérieuse. Je plaçais une confiance aveugle en elle. Un jour, alors que je faisais cours, elle m'a envoyé un message pour m'annoncer qu'elle se mariait avec un autre homme", se souvient-il.

Il ajoute : "Je pensais qu'elle me chambrait, mais lorsque j'ai appelé mon oncle, il m'a confirmé l'information. Déboussolé, j'ai quitté la salle de cours pour rejoindre ma chambre au Pavillon J. Sans m'en rendre compte, je portais uniquement une chaussure. Dans ma hâte de m'isoler, j'avais abandonné l'autre paire en salle de cours . C'est mon voisin qui l'a finalement récupérée pour moi. "

Il poursuit : " Je suis resté des jours sans faire cours, j'étais dégoûté et déboussolé. C'était comme si le monde s'écroulait sous mes pieds. J'avais des rêves pour cette fille. Je ne m'imaginais pas sans elle et elle m'a planté un couteau dans le dos au moment où je m'y attendais le moins. Je n'ai pu me relever qu'avec le soutien de mes camarades. Et avec l'ambiance qui règne au campus, je suis finalement revenu à la raison. Dieu merci. J'ai refais ma vie aujourd'hui avec une autre femme avec qui j'ai deux enfants. Nous vivons le parfait amour".

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT