Le député Mamadou Sall sous mandat de dépôt !

Le député, El Hadji Mamadou Sall cité dans l’affaire du présumé trafic de passeports diplomatiques, a été envoyé en prison.

arrestation handcuffs

Les parlementaire El Hadji Mamadou Sall et Boubacar Villiembo Biaye, ont comparu, ce 21 décembre, devant le juge d’instruction. Le premier cité a été placé sous mandat de dépôt par le juge du 2e cabinet. Le sort de son acolyte Boubacar Biaye ne saurait tarder à se savoir.

Les mis en cause sont poursuivis pour association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiments de capitaux, faux et usage de faux et usage de faux sur des documents administratifs et faux en écriture publiques authentifiées.

Pour rappel, l’Assemblée nationale du Sénégal avait levé, le 9 novembre 2021 lors d’une plénière, l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall.

La procédure avait été lancée le 22 octobre 2021 avec la mise en place par le parlement d’une commission ad hoc suite à une saisine du ministre de la Justice et garde des Sceaux aux fins de levée de l’immunité parlementaire des deux députés membres de la mouvance présidentielle.

ADVERTISEMENT

Quatre-vingt-trois (83) députés ont voté pour la levée de l’immunité parlementaire et trois (3) autres se sont abstenus lors du vote durant cette plénière portant uniquement sur l’examen des conclusions de la commission ad hoc.

Dans cette affaire de trafic de faux passeports diplomatiques, l’enquête lancée en début septembre avait permis l’arrestation d’El Hadj Djadji Condé, considéré comme le cerveau du réseau. Condé a été par la suite placé sous mandat de dépôt le 13 septembre. Et ses présumés complices laissés libres comme l'air.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT