Le tracé du TER vandalisé : L'Apix porte plainte contre X

Des actes de vandalisme ont été opérés sur le tracé du TER, hier lundi 9 mai.

TER-vandalisme

Le trafic du TER a été fortement perturbé depuis hier au niveau de la voie 2 sur une longueur d'environ 60 mètres. Des câbles de signalisation ont été sectionnés. Le Ter a été bloqué causant de longues files d’attente entre Keur Mbaye Fall et Yeumbeul. En cause, les panneaux de signalisation étaient en panne. Des individus mal intentionnés auraient coupé les câbles de la ligne communication du TER au niveau de la forêt classée de Mbao. Des câbles servant à la circulation des trains ont été aussi sectionnés.

Sur place, les gendarmes ont trouvé les outils que les voleurs auraient utilisés pour accomplir leur forfait. Il s'agit d'une scie à métaux et d'un coupe-coupe. Ce matériel a été réquisitionné par les forces de l'ordre pour les besoins de l'enquête.

« Des câbles de communication du TER ont été coupés (lundi) vers 2 heures (GMT et locales). Ça a ralenti la vitesse des trains dans la zone de coupure », a affirmé Abdou Ndéné Sall, directeur général de la Senter, la société de patrimoine du train express régional (TER) détenue à 100% par l'Etat sénégalais.

"C'est peut être dû à des voleurs", a dit M. Sall. Des câbles, destinés notamment à la communication internet, ont été sectionnés à hauteur de la forêt classée de Mbao, une banlieue de Dakar traversée par le TER, a précisé la même source.

"Les investigations sont en cours. On soupçonne un sabotage", a de son côté indiqué l'Apix, l'agence publique qui a assuré la maîtrise d'ouvrage de ce projet ayant coûté plus d'un milliard d'euros et inauguré en décembre.

Les travaux consistant à réparer les câbles de signalisations du Train Express Régional ont démarré. Des équipes du Ter Réseau étaient sur place pour réparer les câbles.

Venu pour s’enquérir de la situation, le Directeur général de l’Apix, Mountaga Sy, a donné un délai de moins de 24h pour la réhabilitation des câbles.

« Nous sommes en train de monter un câble aujourd’hui et nous allons retrouver un fonctionnement normal dans la soirée. Demain matin, les trains retourneront au fonctionnement normal » informe-t-il. Tout de même, Mountaga Sy a tenu à dénoncer cet acte de vandalisme qu’il qualifie de « criminel ».

Il annonce par ailleurs avoir porté plainte contre X pour mettre aux arrêts les acteurs de ce forfait.

Des câbles et des boulons ont été volés en 2018

Pour rappel, en 2018, des boulons qui permettent de fixer les rails ont été retirés et des câbles électriques coupés à Rufisque. Et la gendarmerie avait ouvert une enquête pour élucider ces actes. Des "ferrailleurs étaient soupçonnés de vol de boulons. Deux personnes ont été arrêtées avant d’être libérées.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Vague de soutien à Richarlison, victime d'un geste raciste lors de Brésil-Tunisie

Vague de soutien à Richarlison, victime d'un geste raciste lors de Brésil-Tunisie

Bamako se méfie de Dakar [Opinion du Contributeur]

Bamako se méfie de Dakar [Opinion du Contributeur]

Ce ministre a été grugé de 400.000 FCFA

Ce ministre a été grugé de 400.000 FCFA

Plainte pour viol : Kalifone déféré !

Plainte pour viol : Kalifone déféré !

Nasser al-Khelaïfi au cœur d'un nouveau scandale

Nasser al-Khelaïfi au cœur d'un nouveau scandale

Neuf aliments pour faire le plein de Magnésium

Neuf aliments pour faire le plein de Magnésium

Amnistie de Karim Wade : le PDS n’en veut pas

Amnistie de Karim Wade : le PDS n’en veut pas

Politique: une amnistie annoncée pour Karim Wade et Khalifa Sall

Politique: une amnistie annoncée pour Karim Wade et Khalifa Sall

Economie du Sénégal : rapport glaçant de la banque mondiale

Economie du Sénégal : rapport glaçant de la banque mondiale